Canal Alpha

Abd al Malik et nos solitudes solidaires


Abd al Malik et nos solitudes solidaires

En ouverture du festival Poésie en arrosoir, à Cernier, et en première suisse, l’écrivain-slammeur Abd al Malik et les danseurs du Burkinabé Salia Sanou ont fait un triomphe, à guichets fermés et avec une liste d’attente rarement vue pour obtenir des billets de dernière minute. Le spectacle, « Le jeune noir à l’épée », inspiré par un tableau du XIXe siècle signé Pierre Puvis de Chavannes, nous parle de nos identités à tous, dans un monde en mouvement. Abd al Malik, strasbourgeois d’origine congolaise, y puise des éléments biographiques, comme il en a vu dans l’oeuvre d’Albert Camus.