Canal Alpha

De Vaumarcus au Landeron, allons voir si le vin est bon


De Vaumarcus au Landeron, allons voir si le vin est bon

Rarement le climat aura été aussi généreux avec les vignes. La cuvée 2018 promet un beau millésime pour les vins neuchâtelois. A Cressier, par exemple, les raisins de la première fermentation révèlent déjà une explosion de saveurs. C’est le signe d’une année d’exception pour Annie Rossi, oenologue chez Grillette. Mais cette qualité-là fera-t-elle une belle publicité au-delà de nos frontières? Rien n’est moins sûr, mais un beau millésime comme celui-ci pourra tout de même l’y aider, selon Yann Künzi, directeur de Neuchâtel Vins et Terroir.