Canal Alpha

La grève féministe continue depuis le 14 juin


La grève féministe continue depuis le 14 juin

L’inégalité salariale entre les femmes et les hommes s’élève toujours à près de 20%. En d’autres termes, cela signifie que les femmes travaillent « gratuitement » du 21 octobre à la fin de l’année.
Une action éclair a eu lieu ce lundi après-midi à Neuchâtel pour dénoncer cette situation. Unia et le collectif neuchâtelois pour la grève des femmes ont installé 71 chaises, soit une par nombre de jour qui sépare le 21 octobre du 31 décembre, à la rue de l’Hôpital. Trois représentantes, dont Marianne Ebel, ont rappelé les inégalités salariales mais aussi sociales dont souffrent encore les femmes.