Canal Alpha

La programmation transgresse la barrière des langues


La programmation transgresse la barrière des langues

La Kantonsschule de Glaris et le Lycée Denis de Rougmont ont élaboré un nouveau type d’échanges scolaires basé, non pas sur la langue, mais un thème d’apprentissage. Pendant une semaine, deux classes travaillent conjointement sur la programmation d’un petit robot. Stephan Bucher, responsable des échanges linguistiques, précise que cette approche permet de décoincer l’appréhension liée à la langue. Ce projet est soutenu par les cantons de Neuchâtel et de Glaris, ainsi que par Movetia, l’Agence fédérale pour la mobilité et les échanges.