Canal Alpha

Les fleuristes sont en train de faner


Les fleuristes sont en train de faner

Toute la Suisse est en situation extraordinaire jusqu’au 19 avril et seuls les commerces de première nécessité sont ouverts. Les fleuristes et les horticulteurs n’en font pas partie. Cette décision a condamné leurs fleurs et leurs plantes destinées à la vente direct. Sauf que ces métiers travaillent avec le vivant, pour avoir quelque chose à vendre d’ici quelques semaines, il faut planter maintenant. Nous avons rendu visite à Schurch Fleurs à Corcelles pour savoir comment il gère la crise.