Canal Alpha

Neuchâtel attise l’appétit des livreurs de repas


Neuchâtel attise l’appétit des livreurs de repas

A Neuchâtel, on connaissait déjà Eat.ch, avec des livreurs payés par les restaurants. Il y a aussi Smood, et ses livreurs salariés. Depuis deux semaines, il faut aussi compter avec Uber Eats, et ses livreurs indépendants. Neuchâtel semble aiguiser l’appétit des plateformes de livraisons de repas. Une question se pose: y -aura-t-il à manger pour tout le monde?