Canal Alpha

« One person died », 1,5 mio de mémoires arméniennes


« One person died », 1,5 mio de mémoires arméniennes

A l’Hôtel de Ville de Neuchâtel, l’artiste Alina Mnatsakanian, née à Téhéran et installée à Cortaillod, a projeté ces mots: « one person died ». 1,5 million de fois, pour autant de victimes du génocide arménien. Son nouveau livre, du même nom, répète cette phrase le même nombre de fois, sur 500 pages. Elle espère ainsi attirer l’attention sur cette tragédie du début du siècle dernier, reconnue uniquement par 29 pays dont la Suisse.