Canal Alpha

Pas d’autopsie, pas d’homicide par négligence


Pas d’autopsie, pas d’homicide par négligence

L’automobiliste qui a renversé, à Fleurier, en 2016, un piéton octogénaire, décédé 48 jours après l’accident, n’a pas été condamné pour homicide par négligence. Faute d’autopsie pouvant éventuellement affirmer que les lésions provoquées par l’accident ont conduit à la mort de la victime, la juge Geneviève Calpini Calame n’a pas retenu l’homicide par négligence. Le prévenu a été condamné, ce matin au Tribunal de police de Neuchâtel, à une peine de 120 jours amendes avec un sursis de 3 ans pour liaisons corporelles par négligence et violation des obligations en cas d’accident.