Canal Alpha

Pas de faux dans les titres pour Olivier Arni


Pas de faux dans les titres pour Olivier Arni

Le faux dans les titres n’est pas retenu à l’encontre d’Olivier Arni. Le conseiller communal socialiste neuchâtelois avait été contraint à la démission en septembre 2017, mais, selon la RTS, qui s’est procuré l’ordonnance de classement, le procureur général du canton de Neuchâtel Pierre Aubert l’a blanchi. L’augmentation de salaire, rétroactive sur deux ans, qu’il avait accordé au directeur de la LNM, reste valable indépendamment de la date inscrite sur le document.