Canal Alpha

Sur scène, les robots de demain sont presque humains


Sur scène, les robots de demain sont presque humains

Mercredi soir, au Théâtre Benno Besson d’Yverdon, on jouait la pièce de Guillaume Béguin intitulé « Titre à jamais provisoire ». Dans une atmosphère comique, futuriste et parfois inquiète, on suit l’histoire d’une jeune femme robot, perdue dans un monde qui ne l’a fait plus vibrer, dont le seul désir est d’enfanter « biologiquement ». Dans ce monde étrange, où humains et robots se mélangent, Guillaume Béguin insère une vraie réflexion sur notre monde virtuel.