Canal Alpha

Tant qu’il y a de la lumière, il y a de l’espoir à l’Usine 5


Tant qu’il y a de la lumière, il y a de l’espoir à l’Usine 5

Les usagers de l’Usine 5 dans le vallon de la Serrière, à Neuchâtel, n’ont pas dit leur dernier mot. Alors qu’ils sont priés de quitter les lieux au 31 décembre 2019, date à laquelle leur contrat prendra fin, les acteurs socio-culturels et les artisans se sont réunis en syndicat, et ont lancé une pétition, intitulée «Laissons vivre les acteurs des anciennes usines Suchard.» Cet après-midi, c’est pancartes à la main que le syndicat a déposé sa pétition à la Chancellerie. Plus de 4’000 signatures ont été réunies.