Canal Alpha

Vers une commission d’intégration plus dynamique?


Vers une commission d’intégration plus dynamique?

Le canton de Neuchâtel était le premier à donner une voix consultative à ses immigrés. Mais depuis 1991, cette commission avait toujours grandi. De 41 membres, elle passera à 23, au 1er janvier 2018. Le Conseil d’Etat a souhaité la redimensionner pour la rendre « plus dynamique », selon Jean-Nat Karakash. Les représentants des communautés ont été sélectionnés par un jury, lui-même issu de la migration. Céline Maye, cheffe du service de la cohésion multiculturelle, estime qu’il a fallu trouver des personnes capables de rassembler au-delà de leur pays d’origine.