Canal Alpha

Xamax et Saint-Gall face aux ravages des « supporters »


Xamax et Saint-Gall face aux ravages des « supporters »

« Ça ne peut plus continuer comme ça. Tout détruire sur son passage, ce n’est pas du sport! ». Ces mots d’exaspération sont ceux de Christian Binggeli, le président de Xamax, après les dégradations faites dans le stade de la Maladière, le 2 septembre, par quelques ultras du FC Saint-Gall. Sièges détruits, toilettes bouchées, inondées et taguées: il y en a pour plusieurs milliers de francs de dégâts. Mathias Huppi, le président du club Saint-Gallois, s’associe à ce ras-le-bol: « On ne peut pas dire que se sont des supporters, mais des vandales qui ne comprennent rien au foot. »