Canal Alpha

Minimag – Et si la Chine ne voulait plus de nos montres?


Et si la Chine ne voulait plus de nos montres?

La Chine et Hong Kong importent pour 6 milliards de francs de montres suisses par année. Cela représente la moitié du marché de l’horlogerie dont dépend entièrement l’Arc jurassien. Et si ces clients nous abandonnaient? Notre région ferait-elle faillite, comme la ville de Detroit, aux Etats-Unis, incapable de surmonter la crise de l’industrie automobile?