Canal Alpha

Journal du Dimanche 12 juillet 2020


Quelle solution pour moins de plastique à Neuchâtel?

Depuis le 1er mars, le plastique à usage unique est interdit sur le domaine public en ville de Neuchâtel. L’une des alternatives proposées aux organisateurs d’événements était de passer par La Case à Chocs qui mettait de la vaisselle réutilisable à disposition. Mais la salle de concert ne propose plus ce service. Le service communal du développement durable a donc dû trouver une autre solution destinées surtout aux petites manifestations. Les autorités réfléchissent à ouvrir une station de lavage de gobelets à l’avenir.

Pas de cas de coronavirus à Xamax

Neuchâtel Xamax FCS n’a pas de cas de coronavirus. Les joueurs, le staff technique et l’administration ont subi un test de dépistage vendredi après-midi, à l’initiative du club. Cela faisait suite à un cas positif au FC Zurich, que les Xamaxiens avaient rencontré mardi soir. Les zurichois doivent d’ailleurs observer une quarantaine de 10 jours, jusqu’au 17 juillet inclus.

Y’s'passe un Truc à La Chaux-de-Fonds

Tous les samedis, « y s’passe un truc » à La Chaux-de-Fonds. Des spectacles sont organisés dans les cours de récréation des collèges Numa-Droz et Bellevue. Ce week-end, la compagnie Banjocircus a présenté « The Popeye & Olive Show ». Après avoir été contraints d’annuler une quarantaine de représentations, dans toute l’Europe, ce printemps et cet été, les deux artistes de rue anglo-neuchâtelois étaient heureux de retrouver leur public.

La Grimpette des horlogers se court contre la montre

La 1ère édition de la Grimpette des horlogers a eu lieu à Buttes. En raison du contexte sanitaire, le départ était individuel pour parcourir le « Chemin des horlogers », une montée raide de 4km, dans la forêt. Les participants ont pu par la suite redescendre avec les installations de La Robella, en télésiège, en luge ou en trottinette. Lancée par MSOChrono, la course fait partie de la série des 22 étapes annoncées par Romandie Run. Les organisateurs ont relevé le challenge d’organiser la manifestation sportive en moins de 30 jours.

Série d’été: le circuit automobile de Lignières

Le village de Lignières dispose du seul circuit automobile de Suisse. Créé en 1961, abandonné en 1998, puis repris par le TCS en 2003, il aura connu de nombreuses compétitions. Nous l’avons visité avec un invité de marque: vainqueur de 3 Grands Prix et champion du monde d’endurance moto en 1982. Il a d’ailleurs une grande histoire avec Lignières, puisqu’il y a longtemps roulé, pour des championnats suisses notamment, et dispose de son coin au Mémorial du Circuit de Lignières.

Lacs et rivières pris d’assaut: gare à la noyade!

En 2019, la Société Suisse de Sauvetage a dénombré 49 noyades dont 96% en lac ou en rivière. Et comme l’accès aux piscines est limité pour cause de Covid, on craint une ruée des nageurs dans les eaux libres et une augmentation des accidents. Pour cette raison, la piscine de St-Imier a proposé, mercredi, une journée de prévention destinée aux baigneurs pour leur présenter la liste des règles à respecter lorsqu’on pique une tête hors bassin surveillé.

L’invité: Claude Zweiacker, chroniqueur du Bulcom

Claude Zweiacker, chroniqueur du Bulletin des communes du district de Neuchâtel depuis 1966, nous emmène à la découverte des bornes frontières de Lignières. Entre les hautes bornes, de 1535, et les petites bornes, de 1705, se trouvait le franc-alleu, un territoire au statut particulier. Au centre des querelles du comté de Neuchâtel et de l’Evêché de Bâle, cette bande de terre s’est retrouvée libre de droits de mutation, d’impôt à l’achat d’une terre, pour apaiser les tensions. Seules les bornes témoignent encore du passé de ce lieu, aujourd’hui rattaché au canton de Neuchâtel.