Canal Alpha

Journal du Dimanche 15 décembre 2019


Les Savagnières glissent vers une nouvelle saison

Les chutes de neige, importantes, de la fin de semaine, ont déjà permis à deux stations de ski d’ouvrir leurs pistes, ce week-end. Pour l’instant, il ne s’agit, à chaque fois, que de deux à trois remontées. Sainte-Croix / Les Rasses a ouvert ce dimanche. Les Bugnenets-Savagnières ont fait de même, hier. Nous y étions pour accueillir les premiers skieurs de la saison dans l’Arc jurassien.

Nouveaux horaires CFF: y’a qu’à danser pour 3 TGV!

Les nouveaux horaires des transports publics sont entrés en vigueur ce dimanche. Comptez des cadences, à la demi-heure aux heures de pointe, entre La Chaux de Fonds et les Franches-Montagnes, sur les lignes CJ. Notez aussi que dès 2020, le tronçon entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds fera partie des grandes lignes CFF avec une cadence horaire… qui passera à toute les demi-heures, à partir de 2021. On peut aussi mentionner qu’une fois les grèves passées, bien sûr, trois correspondances TGV quotidiennes pour Paris sont prévues au départ de Neuchâtel, via Frasne.

Tout passe, à Peseux, pour son dernier budget

Dans un peu plus d’un an, le 1er janvier 2021, prendra effet la fusion des quatre communes du Grand Neuchâtel: Corcelles-Cormondrèche, Neuchâtel, Valangin et Peseux. Cette dernière, longtemps dans l’inconnue, examinait, vendredi soir, le tout dernier budget de son histoire. Pour certains conseillers généraux, opposés à la fusion, la tentation était grande de faire passer des petits cadeaux aux administrés, qui auraient dû être payés par la commune fusionnée. Mais des règles, claires, régissent déjà la future entité.

Ils allument des bougies contre la pauvreté

Moutier participait, en fin d’après-midi hier samedi, à l’opération Un million d’étoiles. En cette période de fêtes, l’action, initiée par Caritas Suisse, rappelle la population à la notion de pauvreté dans le pays. 675 000 personnes seraient concernées, dont plus de 100 000 enfants. En vendant des bougies, 5 francs, l’action permet de récolter des fonds pour apporter un peu plus de confort aux plus nécessiteux. A Moutier, l’opération, devant l’église catholique, n’a permis de récolter que quelques dizaines de francs.

Il y a un an, le Soudan commençait sa révolution

Il y a un an, les Soudanais descendaient dans la rue pour dénoncer la vie chère. Hier, à Neuchâtel, ils célébraient le premier anniversaire de cette révolution, mais aussi pour rendre hommage aux centaines de personnes qui ont perdu la vie pour renverser le régime du président Omar el-Béchir, après 30 ans au pouvoir.

Le « girl power » s’installe dans les ateliers robotiques

Des robots en tous genres étaient à découvrir, samedi, au CEFF Industrie, à St-Imier. Une cérémonie était organisée afin de clôturer les cours de robotique, dispensés à 24 filles et 24 garçons, âgés entre 9 et 13 ans. Les sessions étaient proposées durant 11 samedis. Organisés en collaboration avec l’EPFL, les cours avaient pour objectif de donner la possibilité et les moyens à ces enfants d’explorer le monde de l’informatique et des technologies de communication de manière ludique.

On court et on achète solidaire à Delémont

Ce samedi, le marché traditionnel et le marché de Noël cohabitaient dans les rues de la vieille ville de Delémont. Si, le matin, les passants pouvaient acheter des pommes vendues au profit des enfants de Tchernobyl, l’après-midi ils pouvaient courir pour la bonne cause. La course populaire La Solidaire y était organisée pour la 4e année, mais pour la première fois en hiver. Les coureurs ont apprécié, ils étaient 300 à prendre le départ. Tout l’argent récolté est reversé à l’orphelinat équatorien Jardin del Eden, dans la province de Cotopaxi.

Se coordonner pour faire suite à la grève des femmes

Samedi, les collectifs de la grève féministe et des femmes se sont donné rendez-vous à Neuchâtel pour une coordination nationale élargie. Différentes idées ont été proposées pour les actions du 8 mars et du 14 juin prochains. Léa Ziegler, membre du Collectif neuchâtelois, et Geneviève de Rham, du Collectif Vaud, reviennent sur ce mouvement qui ne cesse de croître, ainsi que sur les prochaines étapes.

L’invitée plateau: Solenn Ochsner, activement féministe

L’élan de sympathie autour de la grève des femmes du 14 juin dernier ne pouvait pas s’arrêter là, se mettre en pause pendant 28 ans, si l’on ose dire, comme après le mouvement de 1991. Hier samedi, pile 6 mois après les manifestations, une coordination nationale de la grève a donc fait le point, à Neuchâtel, sur les futures actions à mener. On en parle avec Solenn Ochsner, membre du collectif neuchâtelois de la grève féministe et des femmes, par ailleurs secrétaire syndical chez Unia pour le secteur de l’industrie.