Canal Alpha

Journal du Dimanche 17 mai 2020


La police neuchâteloise devait sévir ce week-end

Pour éviter de connaître les mêmes incidents que le précédent week-end à Auvernier, lorsqu’un groupe de jeunes fêtards s’étaient rassemblé sans respecter les mesures sanitaires, la Police neuchâteloise, avait promis un durcissement de son dispositif sur les rives du lac. On est allé voir si les patrouilles étaient bien là. Et les quelques groupes de jeunes gens qu’on a pu croiser étaient plutôt agacés d’être stigmatisés, alors que les écoles ont rouvert et que les travailleurs sont retournés à leurs affaires. On fait le bilan du week-end avec le chargé de communication auprès de la police cantonale.

Un air de vie normale sur les terrasses ensoleillées

La Ville de Neuchâtel permet désormais aux exploitants de cafés et restaurants d’étendre ou de créer des terrasses sur le domaine public, et gratuitement jusqu’à fin octobre. Ce samedi, les gens se sont rués sur les tables disponibles. Mais il faut toujours respecter les normes sanitaires, notamment en laissant suffisamment de place pour que les piétons puissent circuler. Certains établissements ne peuvent pas s’étendre, faute de place, et d’autres préfèrent restés fermés. C’est le cas du café-restaurant Les Arcades, à Fleurier, alors que Val-de-Travers a pris des mesures identiques.

Le retour du plein air sportif mais quand même de loisir

Avec le retour du soleil, ce week-end, les sportifs, qu’ils soient du dimanche ou en club, libérés des interdictions qui encadraient la pratique de certaines activités de groupe. Ils ont pu retrouver le plein air dans tout l’Arc jurassien, en respectant quelques adaptations. Du footgolf à l’accrobranche, nous avons rechaussé les baskets pour une petite remise en jambes.

L’invité: Fred Lovis et la reprise des loisirs de plein air

Comme directeur de la Maison du tourisme à St-Ursanne, moyennant des plans sanitaires, sa structure d’organisation de loisirs de plein air a donc repris, depuis vendredi, ses activités « locations de vélos, footgolf, swingolf, tir à l’arc ». Mais d’autres activités font encore défaut, et la saison s’annonce mal. Pourtant ces ouvertures interviennent 3 semaines avant le 8 juin prévu pour les parcs de loisirs. Le tourisme jurassien, qui a connu un bel essor ces 20 dernières années, a-t-il les épaules assez larges pour supporter une année 2020 médiocre (on a parlé d’une baisse du chiffre d’affaires de 30%)?

Le Bubble Soccer se met en mode carnaval de Rio

La 5e édition du tournoi du Bubble Soccer Neuchâtel aurait dû avoir lieu ce week-end. La compétition annulée à cause du Covid-19, le comité du club a trouvé la parade. Ce samedi, il a défilé dans les rues de Neuchâtel, avec des bulles géantes comme déguisement. Pour les responsables du club, c’est une façon de faire connaître ce sport, encore largement méconnu du grand public. Et à n’en pas douter, les passants ont été intrigués.

Point de situation du 17 mai sur la crise du coronavirus

Malgré le déconfinement et la baisse des statistiques, le coronavirus est toujours présent dans la région. En Suisse, 30’587 personnes ont été testées positives depuis le début de la crise. Les hospitalisations sont rassurantes : 11 lits sont occupés au RHNe et 3 à l’H-JU, en lien avec la Covid-19. Car, oui, selon l’Académie française, on parle de la Covid, pour la maladie du coronavirus. Même si l’appellation est bien secondaire dans cette crise.

Variétés locales à la Foire aux plantons de Delémont

Il fallait se lever tôt pour avoir droit aux Roses de Berne et aux Noires de Crimée, samedi matin, à la Foire aux plantons de Delémont. À 11h, la moitié des stocks de plantons de tomates, mais aussi de fleurs et de plantes aromatiques, avaient trouvé preneur. Cinq producteurs de la région ont répondu à l’invitation de la municipalité pour cette foire, qui a lieu chaque année à la mi-mai, juste après les saints de glace.

Bon début de saison pour les butineuses, mais…

Tout le monde a pu le constater. Ce printemps, le pollen s’est installé par nuages. Une quantité impressionnante, car beaucoup de plantes ont fleuri avant l’heure. Raison pour laquelle la production de miel dépasse largement les quantités habituelles à cette époque de l’année, d’après Sonia Burri-Schmassmann, présidente de la Société romande d’apiculture. Mais cette précocité saisonnière fait craindre à l’apicultrice jurassienne un possible manque de nourriture pour les abeilles, au début de l’été.

Yverdon fait dans le sur-mesure pour ses lampadaires

C’est un peu la lumière au bout du tunnel, car les premières réflexions avaient démarré en 2016. Yverdon vient d’installer deux nouveaux lampadaires, qui préfigurent le renouvellement de l’ensemble de l’éclairage public de son centre historique. Ces deux prototypes, entièrement sur-mesure, sont le fruit d’un concours avec des étudiants en design industriel. Le premier allumage à eu lieu vendredi soir. Ces lampes LED, très économes en énergie et réduisant la pollution lumineuse, devraient permettre « des éclairages de fête de toutes les couleurs selon l’événement », se félicite Pierre Dessemontet.

Le TPR est plein d’espoir!

Le Conseil fédéral ordonnait en mars la fermeture des théâtres partout en Suisse. Une perte terrible pour la culture, mais aussi pour tous les acteurs culturels qui gravitent autour des planches. Le Théâtre populaire romand, à La Chaux-de-Fonds, a vu lui aussi les places de ses salles complètement déserté. Pour sa directrice artistique, Anne Bisang, ce n’est pas la fin, loin de la!