Canal Alpha

Journal du Dimanche 20 septembre 2020


Les départements frontaliers en « zone active Covid »

Les Préfectures du département du Doubs et du Territoire de Belfort communiquent, ce dimanche soir, sur leur classement en zone rouge, au sens des autorités françaises, pour la circulation active du coronavirus. De nouvelles mesures sanitaires vont donc être mises en oeuvre, mais seront communiquées, ce lundi seulement, pour le département du Doubs. Sur le Territoire de Belfort, le port du masque sera obligatoire dès lundi sur l’ensemble des communes, et imposé aux abords directs de tous les établissements scolaires.

Heurté par un vélo, un piéton décède à Glovelier

Un accident de la circulation s’est produit hier, vers 17h, à l’entrée du village de Glovelier. Un cycliste qui descendait depuis Saulcy a violemment heurté un piéton qui traversait la route, à la hauteur de la deuxième maison. Sous l’effet du choc, le piéton a chuté lourdement sur la route. Il est décédé sur les lieux de l’accident. Quant au cycliste, il a été héliporté à Bâle par la Rega. La route est restée fermée jusque vers 19h30. La police lance un appel à témoin. Elle demande à toutes les personnes qui pourraient apporter des précisions sur le déroulement de l’accident de la contacter au 032 420 65 65.

Des avions fabriqués en faux billets pour dire non!

Samedi matin, des membres du comité unitaire « Non aux milliards pour des avions de combat » ont défilé dans les rues de Neuchâtel « pour rappeler à celles et ceux qui n’ont pas encore voté qu’il faut refuser l’achat des avions de combat ». Cette manifestation s’est terminée par une action symbolique évoquant « les coûts exorbitants » des nouveaux avions militaires. Plusieurs membres des partis de gauche, et des militants de la Grève pour le climat, ont lancé des avions de combat fabriqués à partir de faux billets de mille francs.

A Neuchâtel, le PARK(ing) DAY rimait avec Pro Vélo

Le Parking Day est une opération mondiale, qui vise à mettre en évidence le potentiel de développement de la vie urbaine, sur les surfaces aujourd’hui dédiées aux places de stationnement pour voitures. Vendredi dernier, Pro Vélo organisait un micro événement à Neuchâtel, pour faire part de ses revendications. L’association avait installé une drôle de machine, à la rue du Bassin.

Carpostal neuchâtel fête ses 100 ans à la Brévine

En 1920, les premiers cars jaunes ont été introduits dans le canton de Neuchâtel et plus exactement à la Brévine. Pour fêter les 100 ans d’existence dans le canton, Carpostal a mis en place un abribus original en collaboration de la commune de la Brévine. Une exposition retraçant l’histoire de ce fameux bus jaune a également été organisée pour l’événement.

A Basse-Allaine, les forêts souffrent de la sécheresse

La sécheresse actuelle impacte la nature. Si certaines communes déplorent un manque d’eau potable, à Basse-Allaine, ce sont surtout les forêts qui souffrent. Les autorités communales craignent des incendies. Avec certains arbres très secs et de nombreuses branches jonchant le sol, les risques sont d’autant plus grands. Les communes ont mis en place quelques mesures, mais elles attendent aussi une réaction du Canton et de la Confédération.

L’invité: Patrice Eschmann et la sécheresse jurassienne

Y a-t-il urgence, en particulier en Ajoie, à agir pour se prémunir d’incendies de forêts? Que peut faire le canton, et que devra apporter la Confédération, face au changement climatique et à ses conséquences? On interroge, à ce sujet, le chef du service jurassien de l’environnement, Patrice Eschmann.

Edition spéciale pour le Festival « poésie en arrosoir »

La 18e édition du Festival « poésie en arrosoir » n’ayant pas pu se tenir en juillet, les organisateurs ont tout mis en oeuvre pour pouvoir assurer son report. Pari réussi. Le festival a profité du week-end prolongé du Jeûne fédéral pour contenter ses habitués et tous les autres, avec un programme totalement revisité.

Des cinémas jurassiens se mettent au vert

La 15e édition du Festival du Film vert a débuté, ce week-end, dans le Jura. Elle permet de découvrir des documentaires habituellement pas visibles dans les salles. Hier, le Cinélucarne du Noirmont projetait un film sur la permaculture. Parce que les questions environnementales ne doivent pas être oubliées en ce temps de crise et malgré la vague verte qui a déferlé partout ces derniers mois, les organisateurs ont tenu a reprogrammer ce festival, annulé ce printemps.

Le collectif LAC s’est engagé à plier bagages

Le collectif culturel LAC, pour Laboratoire Autogéré de Création, qui occupait depuis jeudi, à La Chaux-de-Fonds, le bâtiment, propriété de l’Etat, rue de la Cure 3-Ronde 5, s’est engagé à libérer les lieux en début de semaine. Les explications du canton, qui débute des travaux dans ce bâtiment ces prochaines semaines, dans le but d’y héberger son projet d’intégration et de rencontres interculturelles ESPACE, ces arguments ont, semble-t-il, pesé dans la balance. C’est en tout cas ce qui ressort du communiqué de la chancellerie d’Etat rédigé ce samedi.

Camille Bloch va brader son chocolat, because covid

Pour écouler son stock de chocolat invendu, en raison de la crise sanitaire, Camille Bloch organise une vente à quai le week-end du 25 et 26 septembre, à Courtelary. Les consommateurs vont pouvoir bénéficier d’un rabais exceptionnel de 50%. Et on parle là de plusieurs tonnes de douceurs dont la grande distribution n’a pas voulu.

La formation de Xamax au centre de la discorde

Le 11 septembre dernier, la Fondation Gilbert Facchinetti a abandonné son bras de fer avec la SA de Xamax à propos de la gestion des équipes juniores et s’est retirée de la formation d’élite. Au coeur du conflit, la convention qui lie les deux entités et que le nouveau propriétaire des « rouge et noir », Jean-François Collet, a voulu renégocier. Retour sur un conflit qui a animé et envenimé les coulisses de la Maladière pendant plus de six mois.