Canal Alpha

Journal du Dimanche 8 septembre 2019


L’avenir de Moutier se dessine à la Fête du peuple?

Que se soit sur l’affiche de cette 72e Fête du peuple jurassien, ou dans les discours officiels, la Ville de Moutier a encore pris une place importante, ce week-end. C’est même le seul sujet évoqué. A 4 jours des « assises prévôtoises », la décision à prendre ne fait d’ailleurs pas encore l’unanimité. Du côté du Mouvement autonomiste jurassien, et de Pierre-André Comte, il a été décidé de ne pas donner de consigne, pour ne pas influencer le vote, alors que dans le comité Moutier Ville jurassienne, avec Valentin Zuber, on admet une préférence pour un nouveau vote le plus rapidement possible.

Duplex: quelle ambiance auprès du peuple jurassien?

A la 72e Fête du peuple jurassien, politiques et militants séparatistes ne parlent que de Moutier. Mais qu’en est-il du vrai peuple. Se sent-il concerné ou agacé par cette question jurassienne qui n’a toujours pas trouvé sa réponse. On fait le point au milieu de la foule, en duplex.

Aux Eplatures, le vol devient populaire

L’Aéro-club des montagnes neuchâteloises organisait, samedi, une journée populaire d’aviation durant laquelle la population était invitée à visiter les coulisses de l’aéroport des Eplatures, découvrir les métiers de l’aviation, discuter avec les militaires autour d’un de leurs 40 Eurocoptères en présentation, ou encore de profiter d’un baptême d’une vingtaine de minutes, à bord d’un avion du club.

24 Heures du lac au club de plongée de Grandson

Une cinquantaine de plongeurs ont participé, ce week-end, à la 2e édition des 24 Heures du lac, organisée par le club de plongée « Les Kabourias », basé à Grandson. Vingt-quatre binômes se sont relayés en plongée pendant 24 heures non-stop. Ce n’était pas une compétition, mais un moyen comme un autre d’attirer de nouveaux pratiquants ou de fidéliser les débutants. Chaque duo devait avancer sur au moins 700 à 900m, et à 10 mètres de profondeur au maximum, en tractant une bouée sur laquelle était installée une balise GPS. Le parcours allait de Grandson à Saint-Aubin.

Magie du livre, au Locle, avec entre autres D. Burkhalter

Publications fraîchement publiées, ouvrages de deuxième main, bandes dessinées ou livres rares, les 10’000 bibliophiles avaient l’embarras du choix, de vendredi à dimanche, à la 18e Foire du livre du Locle. Et parmi les nombreuses animations proposées (balade littéraire, danse, concert), on pouvait aussi passer un moment « magique » avec l’ancien conseiller fédéral et désormais auteur Didier Burkhalter. En dédicaces, il avait à coeur d’échanger avec ses lecteurs en compagnie de son épouse. Hors caméra, il nous a aussi confié qu’il allait beaucoup mieux, et qu’il profite de sa nouvelle vie.

FabLab et la Serre voisins: un pôle de création est né!

A la rue de la Serre 68, à La Chaux-de-Fonds, le FabLab fêtait son premier anniversaire. En face, au n°89, l’ancien collectif La Locomotive inaugurait ses nouveaux locaux. D’un côté, il y a les artistes et de l’autre, les machines pour réaliser tous leurs rêves. Un nouveau pôle de création est né! Les deux lieux ont ouvert leurs portes ce week-end pour démontrer au public tout leur potentiel, de création et de fabrication.

Tavannes lâche ses bombes

Un mur dédié aux graphes vient d’être inauguré ce samedi à Tavannes. Le projet, porté par l’association Face au mur, a été soutenu par le canton de Berne qui a autorisé de consacrer le mur du passage sous-voies des CFF à cet art de la rue, uniquement à cela, et surtout pas ailleurs. Hier, pour l’inauguration, la population était invitée à s’essayer aux sprays, sous les conseils des membres de l’association.

Découvrir l’Hôtel Pourtalès-Castellane grâce à une expo

L’Hôtel Pourtalès-Castellane, à Neuchâtel, ouvre pour la première fois au public, depuis vendredi soir et le vernissage de l’exposition-vente du Cabinet d’expertises Arts Anciens. Cette demeure néo-classique, qui fut construite en 1814 par le baron Frédéric de Pourtalès, était une banque depuis le début du 20e siècle. Quatre artistes y sont mis à l’honneur, dont André Bauchant, peintre français méconnu, ou encore le plus célèbre Le Corbusier. L’exposition est à découvrir jusqu’au début du mois d’octobre.

Au Chant du Gros, vous étiez en forme

Roger Hodgson, Marc Lavoine, Mass Hysteria, Gims… ce sont quelques-uns des concerts auxquels ont pu assister les 40’000 spectateurs du Chant du Gros, ce week-end, au Noirmont. Nous avons parcouru les allées du festival pendant ces deux derniers jours, à la rencontre des artistes et du public, en forme, contrairement au patron, Gilles Pierre, qui, lui, était fatigué, mais heureux. Il a même accueilli un conseiller fédéral.

Le chant du Gros inspire le mariage à Skip The Use

Ce n’est pas Amir qui nous dira le contraire, un concert au chant du Gros, ça retourne l’esprit! Yan, du groupe Skip The Use, en a fait l’expérience. Il a imaginé demander sa femme en mariage en venant dans les Franches-Montagnes. Entre deux blagues, nous avons aussi parlé du nouvel album.

La nouvelle Miss Neuchâtel en a perdu sa couronne

Noemi Di Dio a été élue, hier soir, au cinéma des Arcades, Miss Neuchâtel Fête des Vendanges. L’étudiante à la Haute École Pédagogique, âgée de 20 ans, succède ainsi à Estelle Calame-Rosset.
La première dauphine, Athéna Tondin, vient de Wavre, commune de La Thène, et la deuxième, Naomi Valentino, de Peseux. En marge de l’élection, à laquelle participaient neuf jeunes femmes d’un peu partout dans le canton, les filles de « The Movement Dance School Neuchâtel », double championnes suisses de hip-hop, ont particulièrement impressionné les spectateurs.

L’invitée plateau: Noemi Di Dio, Miss Neuchâtel – FDV

Elle a 20 ans, habite Peseux, est étudiante à la HEP, et Noemi Di Dio, moins de 24 heures après son élection comme Miss Neuchâtel – Fête des Vendanges 2019, se présente à vous sur le plateau de Canal Alpha. De l’importance, relative ou pas, d’une telle distinction dans la vie d’une étudiante de 20 ans…