Canal Alpha

Journal du Jeudi 10 mai 2018


Première étape réussie pour le Jura Challenge

Le Jura Challenge a débuté hier soir, avec sa première étape: La Vadaise. 400 coureurs se sont retrouvés sur la ligne de départ à Courroux. Ils ont pu apprécier 8,2 km de course pour 113m de dénivelé. Le tracé de Gilian Oriet, bien que plutôt plat, a fait l’unanimité auprès des coureurs. Odile Spycher et Livien Monti n’en ont fait qu’une foulée.

Dans les écoles jurassiennes, on mise sur la durabilité

Le Jura mise sur le développement durable dans les écoles. Avec l’aide de la fondation O2 à Delémont et du service de l’enseignement, il est devenu pionnier dans ce domaine depuis l’an dernier, lorsque le Réseau suisse d’école en santé a ajouté la durabilité à ses préoccupations, pour devenir le réseau d’écoles21. 24 écoles jurassiennes font déjà parties du réseau. Pour échanger, une plateforme a été créée.

Une méthode pour se rendre au travail sans stress

Faites-vous partie du 90% des personnes stressées au travail? Eh bien cette question du stress préoccupe Joceline Jason depuis bientôt 30 ans, elle qui souhaite désormais coacher les entreprises qui peinent à admettre que leurs employés sont sous pression. Et pour celles et ceux qui se rendent au boulot la boule au ventre, elle nous révèle sa méthode!

Une corvée pour certains, un travail pour d’autres

Samuel Frund vient de lancer sa petite entreprise, Eco-Tri. Il va pour vous à la déchetterie de votre village. En s’investissant dans ce projet, l’Ajoulot pensait n’intéresser que les personnes âgées ou à mobilité réduite. Mais sa clientèle est bien plus large. Des familles ou des jeunes travailleurs font aussi appel à lui. Avant d’offrir son aide dans l’ensemble du Jura et Jura bernois, il doit toutefois obtenir l’accord préalable de toutes les autorités communales, qui ont le monopole sur l’évacuation des déchets de leurs citoyens.

Le CEFF Moutier s’engage pour « Décrochez la lune »

Un projet d’hôtel pour travailleurs handicapés devrait voir le jour début 2019 à Saint-Ursanne. Il manque encore 200’000 francs aux porteurs du projet pour lancer les travaux. Les élèves du CEFF de Moutier, séduits par l’initiative, ont décidé de les aider. Une course aura lieu le 18 juin, à VTT et à pied, afin de récolter des fonds.

Un jeu de piste pour enrichir l’Agenda 21 d’Yverdon

Encouragée par la Confédération, la ville d’Yverdon souhaite impliquer ses citoyens dans la réflexion pour adopter de nouveaux objectifs de développement durable, définis par les Nations Unies. Elle le fait avec un jeu de piste et une exposition photo dans les vitrines des commerçants. Cette démarche participative et ludique propose de découvrir les 17 objectifs en 17 étapes, avec à chaque fois une explication, une question et une photo. Les Yverdonnois sont sollicités pour soumettre leurs idées lors de deux soirée participatives, les 5 et 12 juin.

La belle ascension du Bikini Test, grâce au local

Le festival « We Love Bikini Test » se tiendra ce week-end à La Chaux-de-Fonds. La fête commence jeudi par un ciné-concert, puis une vingtaine de groupes se succéderont jusqu’à dimanche matin. Le club faisant face à des difficultés financières, de nombreux artistes de la scène régionale se sont mobilisés pour ce 7e événement de cette saison de soutien. Le public répond également présent et les organisateurs affirment être sur la bonne voie. Le verdict final sera prononcé après le bouclement des comptes fin juillet.

Pierre Rossier, du Japon à Porrentruy

La Galerie du Faubourg à Porrentruy consacre une exposition à Pierre Rossier. Ce Fribourgeois est un pionnier de la photographie en Asie au XIXe siècle. Il a réalisé les premières images commerciales du Japon, de la Chine et de la Thaïlande. Une conférence de l’ethnologue neuchâtelois Philippe Dallais permettra de connaître un peu mieux cet homme et son histoire le 26 mai, dernier jour de l’exposition.

Un cabinet de curiosités au musée de La Sagne

Le musée de La Sagne propose une nouvelle exposition temporaire composée uniquement d’objets issus des réserves de l’institution. Selon le conservateur Laurent Huguenin, la démarche s’inscrit dans la tradition centenaire des cabinets de curiosités, modèle historique du musée fondé dans les années 1880. L’exposition est intitulée « Le musée sort de sa réserve » et est à découvrir jusqu’au 6 janvier 2019.