Canal Alpha

Journal du Jeudi 11 janvier 2018


Dieudonné revient au Val-de-Ruz!

Plusieurs fois condamné pour des propos antisémites ou incitation à la haine, Dieudonné se présentera quatre fois sur la scène de Fontainemelon. La conseillère communale en charge de la culture, Anne Christine Pellissier, n’y voit pas une bonne publicité pour le Val-de-Ruz, mais n’a pas de raison de l’interdire. En effet, il semblerait que le trublion se soit modéré dans son nouveau spectacle, nommé « La Guerre ». Conseiller général de La Tène, où Dieudo s’est produit en 2008, Lionel Rieder apprécie cet artiste et estime qu’il sait aussi produire des sketches qui ne font pas polémique.

Jugés pour avoir abusé d’une fillette

C’était il y a un peu plus d’un an, un homme et sa compagne de l’époque avaient abusé de la petite fille de 4 ans de cette dernière. Lui par choix, elle sous la contrainte. Le jugement a eu lieu ce jeudi devant le Tribunal criminel de La Chaux-de-Fonds. L’homme a écopé de deux ans et demi de prison ferme et de mesures d’internement, le risque de récidive et de dangerosité ne pouvant être écarté. Son ex-compagne écope de 12 mois avec sursis.

Quel nom choisir pour la ligne Moutier-Soleure?

La ligne ferroviaire 411 reliant Moutier à Soleure se cherche une identité. Les instances en charge de son exploitation ont mandaté la population pour lui trouver un nom attractif et compréhensible, tant en allemand qu’en français. Les propositions sont à soumettre par courriel à l’adresse concours@ligne411.ch jusqu’au 31 janvier. Un jury sera chargé de retenir la meilleure d’entre elles. L’Office fédéral des transports avait autorisé des travaux d’assainissement dans le tunnel du Weissenstein il y a un an, des travaux qui ont permis le maintien de cette ligne 411.

Pro Senectute tient son nouveau président

Il a 41 ans, est père de 3 enfants, habite Orvin et dirige l’EMS La Résidence des Roches. Mais depuis le 1er janvier de cette année, Stéphan Chopard a hérité d’une nouvelle casquette: il préside le Conseil de la Fondation Pro Senectute Arc jurassien.

Il est frais mon poisson, sur les routes jurassiennes!

Il n’y avait plus de poissonnerie itinérante dans le Jura depuis mai 2016. Un passionné de pêche, Michaël Terrier, de Courtedoux, a décidé de saisir l’occasion. Il a quitté son métier de serrurier et affronté quelques difficultés, mais y croit. Dès fin janvier, il sillonnera les routes du Jura et du Jura bernois à la rencontre de ses clients.

Le Théâtre Tumulte cherche son nouveau nid

Une page va bientôt se tourner à Serrières. Le Théâtre Tumulte, qui occupe des locaux à la rue Erhard-Borel depuis 14 ans, devra déménager d’ici fin 2018, car le bâtiment va être démoli. La troupe est donc à la recherche d’un nouveau nid, mais des lieux permettant d’accueillir un théâtre, des loges et un endroit pour stocker les décors, ça ne court pas les rues…

Lucia Andres, un peu plus près des étoiles

Lucia Andres, jeune danseuse jurassienne, se rapproche un peu plus des étoiles. Agée de 13 ans, elle s’entraîne toujours dans son école de Delémont. Elle a intégré la structure Sports-Arts-Etudes du canton et décroché deux nouveaux stages dans des écoles prestigieuses à l’étranger. Elle revient d’Alicante et s’envolera, une nouvelle fois, en février pour Londres. Sa professeure Inès Meury Bertaiola constate ses progrès. Cet été, Lucia pourrait retourner à l’Opéra de Paris, elle attend une réponse.

Favela Olimpica, le film retraçant l’histoire des JO 2016

Depuis décembre 2017, le cinéma ABC de La Chaux-de-Fonds diffuse le film de Samuel Chalard, Favela Olimpica. Il raconte la construction du Parc olympique des JO de Rio, qui se construit à quelques mètres seulement d’une favela, où les habitants sont menacés d’expulsion. Hier, une rencontre était organisée avec Denis Oswald, membre du CIO depuis 1991 et la championne de badminton Sabrina Jaquet. Elle a permis de bien comprendre les enjeux et difficultés rencontrées par les villes, qui accueillent les Jeux Olympiques. Le film sera projeté une dernière fois samedi à 16h00.

Meurtre sur la colline du Mail

Pour son dernier opus, Jean-Marie Reber met son personnage principal, le commissaire Dubois, en difficulté. Il revient sur l’écriture de cette saga, qui compte six polars. Au-delà des crimes décrits dans ses romans, l’ancien Chancelier d’Etat sonde l’âme humaine. Cet aspect lui tient particulièrement à coeur, et il nous explique sa manière de construire ses divers personnages.

« J’arriverai par l’ascenseur de 22h43″

Dans un monologue « J’arriverai par l’ascenseur de 22h43″, l’auteur et comédien Phillippe Soltermann souhaite dire merci à l’une de ses figures tutélaires, l’artiste français Hubert-Félix Thiéfaine. Il découvre l’artiste français à l’âge de 12 ans et n’a cessé de l’écouter depuis. En phase de répétition au théâtre Benno Besson à Yverdon-les-Bains, l’homme de théâtre vaudois interroge notre relation à nos idoles.