Canal Alpha

Journal du Jeudi 12 septembre 2019


Duplex: Moutier rassemblé pour décider de la suite

Les citoyens de Moutier, favorables au rattachement de leur commune au canton du Jura, sont invités ce soir à participer aux « assises prévôtoises ». Il s’agira de débattre et de choisir si il faut faire recours au Tribunal fédéral contre la décision du Tribunal administratif bernois qui a confirmé l’invalidation du scrutin du 18 juin 2017, ou s’il faut revoter au plus vite. Laurent Coste, directeur de campagne de « Moutier ville jurassienne » est notre invité duplex.

Les chauffeurs de bus jurassiens mobilisés

Ils craignent pour leur avenir après un nouvel appel d’offre pour assurer les lignes cantonales de bus, dans le Jura. Environ 80 conducteurs de CarPostal ont manifesté, ce matin à Delémont, devant la gare routière. Ils espèrent conserver leurs acquis, dans le cas où un nouveau transporteur devait être choisi en novembre. Ils redoutent une hypothétique situation de dumping salarial.

Refonte de la sécurité publique du Littoral

De nouvelles voitures électriques, des horaires modifiés, des zones de patrouilles élargies et un travail quotidien plus polyvalent… Il y a du changement chez les 22 agents en gris qui patrouillent en Ville de Neuchâtel. Ils ont même changé de nom. On les appellera désormais: « Agents de sécurité publique ». Ils travailleront en groupe, chacun des groupes étant dédié à l’un des 4 secteurs nouvellement définis, pour contrôler le stationnement, réduire le sentiment d’insécurité et résoudre les problèmes quotidiens des citoyens. Ils sont maintenant formés à la réanimation et leurs voitures équipées de défibrillateurs.

De nouveaux herbages pour contrer la sécheresse

La Fondation Rurale Interjurassienne et la Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture ont organisé de concert, ce jeudi à Nods, une journée sur le thème « Affourager par tous les temps ». Des stratégies ont été proposées pour lutter contre la sécheresse et le changement climatique, qui affecte les fourrages. Cet hiver, certains agriculteurs avaient dû importer du foin de l’étranger pour pallier à la pénurie. L’usage de la luzerne, plus résistante en cas de sécheresse, est notamment recommandée.

L’anglais s’écrasera-t-il dans les aérodromes suisses?

Depuis le mois de juin et l’entrée en vigueur de la révision de la loi fédérale sur l’aviation, les radiocommunications avec les aéroports contrôlés ne se font qu’en anglais. Le Conseil national a accepté aujourd’hui une motion visant à ne pas interdire les langues nationales pour les vols à vue non commerciaux. Manfred Bühler, conseiller national et vice-président de la commissions des transports et des télécommunications du Conseil national, nous résume la situation et nous dévoile la suite de la procédure.

Une quinzième rentrée pour la HE-ARC

La Haute Ecole Arc à Neuchâtel et Delémont fête cette année ses 15 ans. Pour marquer cet anniversaire, une banderole a été installée devant la gare, juste à côté de l’institution de formation tri-cantonale. Dès la rentrée, lundi prochain, l’école accueillera 1’700 étudiants, dont 600 nouveaux, dans neuf filières Bachelor. Fondée en 2004, HE-Arc a délivré plus de 4’000 diplômes dans des domaines comme la conservation-restauration, la gestion, l’ingénierie et les soins infirmiers.

Le lycée Saint-Charles sort de la zone de turbulences

C’est une rentrée internationale pour le collège et lycée Saint-Charles, à Porrentruy. Pour la première fois en 122 ans d’histoire, l’institution privée a ouvert son cursus à des étudiants non-jurassiens. Et la rentrée s’est bien déroulée, selon Carmen Kocher, la rectrice de l’établissement, et ce, malgré le départ de plus d’une dizaine d’enseignants à la fin de la dernière année scolaire. L’établissement ne connaît pas encore l’équilibre financier attendu, mais accueille tout de même quelque 140 étudiants, dont une dizaine de non-jurassiens.

Leur guichet au Val-de-Travers

Un guichet a été mis en place notamment pour les nouveaux arrivants au Val-de-Travers, étrangers ou non. Le Service de la cohésion multiculturelle a ouvert, cet après-midi, une antenne à Fleurier, dans les locaux de l’administration communale. Les prestations de conseil et d’information du COSM sont gratuites. La permanence sera ouverte tous les jeudis, de 13h30 à 17h.

Un nouveau foyer de jour à Fleurier

La fondation du Val-de-Travers, en faveur des personnes âgées, nous annonce l’ouverture d’une nouvelles structure: le foyer de jour l’entourage, situé au 3e étage de l’EMS Valfleuri de Fleurier. Les bénéficiaires sont des personnes vivant à domicile, cherchant à rompre leur solitude, et comme vous pouvez le voir, avec des activités insolites!

La plage de Saint-Ursanne a mal à ses arbres

La douzaine de peupliers qui bordent le Doubs, sur le site de la future plage de St-Ursanne, seront abattus ces prochains jours. Après la chute spontanée de deux spécimens récemment, la commune a mandaté une étude dont le résultat n’a donné aucune chance aux arbres. Les peupliers seront remplacés avant l’hiver afin de créer de l’ombre pour les usagers de la plage.

A Courtemelon on goûte le terroir, et ensuite?

On s’active à Courtemelon. Depuis la semaine dernière, des jurys composés de professionnels, de producteurs et de consommateurs évaluent la qualité des 1’113 produits du terroir en quête de médailles. Les lauréats seront récompensés le vendredi 27 septembre, en ouverture du week-end de festivités du marché des produits du terroir. Ils pourront ainsi afficher leurs médailles et plus facilement écouler leur production.

La star des photos, c’est l’eau

Le Photo-club Franches-Montagnes organise, pour la troisième année, un festival orienté vers la photo-nature, les 21 et 22 septembre à Saignelégier. Le but de cette manifestation, qui a pour thème « L’eau dans tous ses états », est d’éveiller les visiteurs à la nature que les entoure, à travers des expositions et des conférences.

À Vicques, on ne s’entend(ait) pas sur les cloches

Tous les jours sans exception, les cloches de l’église Notre-Dame du Rosaire, à Vicques, battent l’Angélus les matins à 6h, le midi et à 20h, ce qui agace certains villageois. Une assemblée extraordinaire a été organisée, hier soir, par le Conseil de paroisse. Deux mesures entreront en vigueur le 1er octobre.