Canal Alpha

Journal du Jeudi 14 mai 2020


La justice neuchâteloise déménage à La Tchaux

Rassemblement en trois étapes, pour le Ministère public neuchâtelois: lundi de la semaine dernière, le parquet régional de La Chaux-de-Fonds, ce lundi, celui de Neuchâtel et lundi prochain, le parquet général se regroupent à La Chaux-de-Fonds, pour la proximité avec la prison de La Promenade. Nous avons suivi le procureur général Pierre Aubert qui s’apprête à dire au revoir au bâtiment dans lequel il aura passé neuf ans.

Tornos participe à la fabrication de respirateurs

L’industrie d’exportation, et donc de la machine-outil, souffre des conséquences de la crise sanitaire. Beaucoup d’entreprise tournent au ralenti depuis plusieurs semaines. C’est le cas de Tornos à Moutier, qui fait largement recours au chômage partiel depuis le début de la pandémie. Petite lueur, certaines de ses machines sont aujourd’hui utilisées par des entreprises pour fabriquer des pièces pour respirateurs médicaux.

A Yverdon, l’Hotel de la Prairie cuisine la solidarité

Si les restaurants souffrent particulièrement de la crise sanitaire, certains ne se laissent pas abattre et vont même jusqu’à venir en aide aux plus démunis. A Yverdon, l’Hôtel la Prairie distribue gratuitement, pendant toute cette semaine, des centaines de repas. Et puis, nous en avons profité pour rendre visite au centre d’hébergement de Caritas Vaud dont les pensionnaires avaient été contraints de déménager dans une salle de gym pour respecter les mesures sanitaires. Mais ces mesures n’ont pas changé et faute de place, des sans-abri se retrouvent sur le carreau.

L’invité: Hubert Péquignot et l’aide d’urgence de Caritas

Il y a plus d’un mois, Caritas activait son aide d’urgence, venant en relais quand l’aide sociale cantonale n’entre pas en matière ou ne suffit pas, en partenariat avec le CSP, la Croix-Rouge ou encore le Secours d’hiver dans le Jura. Hubert Péquignot, directeur de Caritas Neuchâtel, nous fait un bilan à chaud de ce dispositif et nous décrit les situations vécues par ces personnes précarisées par la crise du coronavirus. L’antenne neuchâteloise a déjà versé CHF 22’000 pour une centaine d’interventions, tandis que dans le Jura, 110 demandes ont été acceptées pour CHF 58’000.

Les syndicats reviennent à la charge pour le CEFNA

Le CEFNA, centre de formation pour adulte à Neuchâtel, va fermer ses portes en décembre 2020. Cela se traduira par la suppression de 16,5 équivalents plein temps et par l’abandon de la formation des compétences de base pour les adultes, comme le français ou les mathématiques. Le SSP et le SAEN avaient déjà poussé un coup de gueule au début de l’année. Ils sont revenus à la charge au début du mois d’avril, avec une pétition en ligne, pour sauver les compétences de base.

Balance ton jeûne: vivre le ramadan en période de crise

Faire le Ramadan en période de confinement, ce n’est pas facile. Niya, une association de jeunes musulmans basée à Neuchâtel a donc lancé le concept « Balance ton jeûne » sur le réseau social Instagram. Chaque jour, un jeune filme son quotidien et le poste sur le compte Instagram de Niya. Ainsi, des liens sont créés, des astuces sont partagées et des conseils avisés sont transmis pour vivre son Ramadan dans les meilleures conditions possibles, et ce malgré le coronavirus.

Point de situation du 14 mai sur le coronavirus

L’évolution de la pandémie étant plutôt similaire à celle de ces derniers jours, nous faisons l’impasse sur les chiffres pour nous concentrer sur les annonces, notamment celle de la renaissance du NIFFF sous une nouvelle forme, ou de l’annulation du ParaBôle et de la Foire de Saint-Blaise. Par ailleurs, le marché de Fleurier retrouve sa place et les terrasses s’étendendront de plus en plus sur la voie publique un peu partout dans l’Arc jurassien.

Le Bibliobus a repris son activité dans le Jura

C’est au tour des bibliothèques de reprendre leurs activités et ça l’est aussi pour le Bibliobus dans le Jura. La bibliothèque ambulante était très attendue dans les villages, comme ici à Courroux. Mais des mesures de sécurité ont dû être appliquées. L’accès au bus est limité à deux personnes et il leur est demandé de se laver les mains avant d’entrer. Les mesures édictées par l’Association Bibliosuisse, soit respecter 72 heures de quarantaine pour les ouvrages, sont également appliquées. Cela demande toutefois une importante réorganisation pour gérer les retours.

« Un druide breton à Saint-Ursanne » arrive à Delémont

Le Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont n’a pas tardé à présenter une nouvelle exposition, trois jours après la réouverture des centres culturels. Dans le cadre du 1400e anniversaire de la mort de saint Ursanne, il a jeté son dévolu sur le travail pictural du fantasque druide breton Lionel O’Radiguet, qui a vécu la moitié de sa vie dans la cité médiévale. L’exposition est à découvrir jusqu’au 10 janvier prochain.

Voilà que SOS Chats sauve des vaches

Difficile de dissocier Tomi Tomek de son combat pour les félins. La co-fondatrice de SOS Chats à Noiraigue vient d’ailleurs de sortir un livre en mémoire des quelques 2’500 pensionnaires qu’elle a accueillis dans son refuge. Mais sa fondation vient aussi en aide aux faons, en période de fauche et, depuis la fin de l’année passée, aux veaux et aux vaches destinés à l’abattoir. Elle en a déjà sauvé quatre, mais promis, ça s’arrêtera là. Avec elle, on est allé faire la connaissance d’Isaline et Séraphin dans leur nouvelle ferme d’accueil à Brot-Plamboz.