Canal Alpha

Journal du Jeudi 17 septembre 2020


Les exportations horlogères sont toujours à la baisse

Le coronavirus continue d’avoir un impact sur les exportations horlogères. L’évolution reste négative, mais le choc initial se résorbe progressivement. Les exportations ont reculé de 11,9 % le mois dernier par rapport à août 2019 pour s’établir à CHF 1,3 milliard. Les principales destinations des exportations horlogères suisses ont connu des évolutions très disparates. La Chine affiche un chiffre encourageant pour le 3e mois consécutif, avec +44,9%, mais les exportations horlogères ont diminué de 20,5% en Europe et de 24,5% au Japon.

Elisabeth Baume-Schneider en quarantaine

On a appris, ce matin, la mise en quarantaine de la Conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider, son fils ayant été testé positif au coronavirus. La sénatrice socialiste et sa famille vont bien. Elisabeth Baume-Schneider, qui espère être de retour à Berne mercredi, pour la fin de la session d’automne, est la seconde parlementaire placée en quarantaine, après le Vert vaudois Daniel Brélaz, finalement testé négatif et de retour au Conseil national cette semaine.

Plus d’un million aurait été fraudé via les prêts Covid

Fin mars, la Confédération avait adopté une ordonnance pour aider les entreprises en difficulté à accéder à des crédits Covid. En Suisse, 136’000 sociétés ont bénéficié de cette aide fédérale. Mais actuellement, plus de 400 procédures pénales ont été ouvertes pour soupçon de fraudes, une dans le Jura et 12 dans le canton de Neuchâtel. Dans ce dernier, le montant détourné se monterait à plus de CHF 1 million, utilisé pour le remboursement de prêts privés, le financement de nouvelles sociétés ou pour l’achat de matériel. La procureure Vanessa Guizzetti Piccirilli répond à nos questions.

Criminalité: nos conseillers nationaux interpellent le CF

On vous en parlait mercredi, les quatre conseillers nationaux neuchâtelois viennent de déposer une interpellation au Conseil fédéral. Les Neuchâtelois réclament un soutien de la Confédération aux cantons pour lutter contre la nouvelle forme de criminalité, apparue en juin à Neuchâtel.

200 km à pied, des Hauts-Geneveys à Genève

Le 2 octobre 2019, en commémoration du 150e anniversaire du Mahatma Gandhi, débutait la « Jai Jagat », une longue marche partant de New Delhi, en Inde, et censée se terminer à Genève, devant le quartier général des Nations Unies, le 2 octobre 2020, 365 jours plus tard. Mais en raison du coronavirus, la marche a été stoppée en mars dernier, en Arménie. Pourtant, ce matin, l’Association pour la défense des chômeurs de La Chaux-de-Fonds est partie, comme prévu, des Hauts-Geneveys, pour rejoindre cette fête qui n’aura pas lieu, 200 kilomètres de marche plus loin.

Comptoir annulé, mais argent des commerçants gardé

Le coronavirus a eu raison du Comptoir du Nord vaudois 2020, qui devait initialement se tenir fin mars, puis peut-être en août. Mais les organisateurs ont pris une décision qui fait polémique: ils ne restitueront pas aux exposants le montant de leurs inscriptions, jusqu’à CHF 40’000, faisant le pari que la manifestation yverdonnoise pourra finalement se tenir en mars 2021. Pierre Gasser, président du comptoir, précise que CHF 500’000 ont déjà été engagés dans l’installation des tentes, et ne peuvent pas être remboursés. La décision a surpris plus d’un commerçant, en pleine crise économique.

Le podcast « Raffut » gagne le « Prix Femmes et Médias »

Les femmes étaient à l’honneur, mercredi soir, au château de Neuchâtel. Quatre prix de journalisme leur ont été remis, deux par la Conférence romande des bureaux de l’égalité et deux par l’association DécadréE. Le Courrier a reçu le « Prix 14 juin » pour son traitement de la grève des femmes. Le Temps a raflé tout le reste: le prix « Contre la culture du viol » pour son traitement médiatique des violences sexistes. Sylvia Revello a obtenu un prix pour son reportage sur les violences obstétricales. Pascaline Sordet et Célia Heron obtiennent le « Prix Femmes et Médias 2020″ pour leur podcast, « Raffut ».

Alle et Courgenay sont des communes en santé

La Fondation O2 a remis, mercredi, son label « commune en santé ». Alle et Courgenay obtiennent cette distinction pour la première fois, alors que Rossemaison est relabellisée. Ce label permet de valoriser les mesures mises en place pour la promotion de la santé de la population. Il doit être renouvelé tous les trois ans. Courroux et Cornol ont déjà aussi obtenu ce label.

Une cérémonie pour tous les décès de la période Covid

Le canton de Neuchâtel, sous l’impulsion de Nago Humbert et de Claude-François Robert, organise une cérémonie du souvenir à la mémoire des 334 personnes décédées pendant le confinement. Celle-ci se déroulera le 1er octobre à 16h30 à la salle de musique de La Chaux-de-Fonds. Il s’agit de permettre aux personnes n’ayant pas pu faire leurs adieux à un proche de se recueillir et de pouvoir enfin faire le deuil.

Le collectif du LAC squatte un bâtiment de la Tchaux

Le collectif du Laboratoire autogéré de création cherchait un nouveau local à La Chaux-de-Fonds, après son éviction, au 31 octobre, du bâtiment de la rue de l’Hôtel-de-Ville, qu’il occupait depuis 2013. La nuit dernière, il s’est donc installé illégalement dans l’ancienne Maison d’éducation au travail, vide depuis 2 ans. De 1992 à 2009, le bâtiment était une institution carcérale, avant de rester inoccupé durant 7 ans. Il avait ensuite abrité un centre de requérants d’asile de 2016 à 2018. Le collectif a affiché ses intentions sur des banderoles : « Maison vivante » et « Culture pour tous et toutes ».

Des pommes, du poisson et surtout du goût, du bon!

Du 14 au 24 septembre à Neuchâtel, du 12 au 22 septembre dans le canton de Vaud et depuis aujourd’hui et jusqu’au 27 septembre dans le Jura et le Jura bernois, la Semaine suisse du Goût est lancée. Le président de l’événement dans le Jura et Jura bernois nous a emmenés dans les vergers de Porrentruy, où la cueillette publique du 2 au 3 octobre a été désignée coup de coeur par le comité régional de l’événement. Nous sommes allés aussi aux Reussilles, où le chef Diego Albanese participe pour la première fois à cette semaine particulière.