Canal Alpha

Journal du Jeudi 2 novembre 2017


Une association pour dire non à No Billag

C’est avec des soutiens de tous bords, politiques, économiques, culturels et sportifs, et avec un site internet dédié non-nobillag.ch que s’est présenté cet après-midi, à Lausanne, le front d’information sur la votation du 4 mars prochain. Information, car le principal danger évoqué est le manque de recul de la population sur les conséquences réelles du texte de l’initiative: la suppression du service public audiovisuel et de quelque 13 mille emplois, et un télespectateur amené à dépenser bien davantage s’il veut avoir accès aux mêmes retransmissions sportives ou culturelles.

Recours sur le vote de Moutier: ça va encore durer

Le préfet du Jura bernois, que nous avons sollicité sur les recours qui ont fait suite au vote de Moutier, nous a confirmé aujourd’hui qu’il était « pratiquement impossible » pour lui de rendre toute ses décisions avant son départ à la retraite à la fin du mois. Des investigations du Ministère public, notamment sur les insinuations d’achat de voix, ou la vérification sur le registre des électeurs prennent plus de temps que prévu. La décision finale incombera à sa remplaçante, Stéphanie Niederhauser.

Le WWF et Géo Energie Jura, coupables d’ingérence?

Le lobbying du WWF auprès des députés jurassiens la semaine dernière, n’est pas du goût des anti-géothermie profonde dans le Jura. Ils accusent les promoteurs du projet, Géo Energie Suisse, invités à cette séance, de manipuler l’opinion, voire même d’ingérence. Ils ont en effet envoyé cet été au Gouvernement un avis de droit concluant qu’il fallait faire invalider l’initiative contre la géothermie profonde. Charles Juillard affirme que les ministres n’en ont pas tenu compte.

1’610 contrats d’apprentissage: un record

1610 contrats d’apprentissage ont été signés pour cette rentrée professionnelle, un record! 400 nouvelles places d’apprentissage ont été créées cette année, grâce à un plan d’action du canton de Neuchâtel. Selon Monika Maire-Hefti, cheffe du département de l’éducation et de la famille, les autorités souhaitent poursuivre dans cette optique et valoriser les formations professionnelles. L’accent est mis sur le mode dual, c’est à dire un apprentissage au sein d’un entreprise, au lieu d’une formation à plein temps dans une école des métiers.

David Ley, géographe et doctorant honoris causa 2017

L’Université de Neuchâtel a reçu un invité de marque aujourd’hui, le géographe David Ley, professeur à l’Université de Vancouver. Ses travaux ont permis de mieux comprendre la transformation des villes. De son premier article en 1974, analysant les graffitis sur les murs d’un quartier noir à Philadelphie, à aujourd’hui, toutes ses publications ont marqué l’histoire de la géographie. C’est pourquoi il recevra samedi, lors du Dies Academicus 2017, un doctorat honoris causa.

A l’Arche de Noé, on sculpte désormais le bronze!

Taxidermiste reconnu en Suisse depuis 30 ans, Christian Schneiter a vu son métier évoluer, il est aujourd’hui en voie de disparition. Touche-à-tout, le jurassien s’est trouvé une voie parallèle: la sculpture animalière. C’est un marché de niche, car ils ne sont pas nombreux à sculpter le bronze en Suisse. Pour Christian Schneiter, c’est une continuité et un virage vers le monde de l’art et des marchés de luxe, comme c’est le cas pour sa collection de moutons. L’artiste a déjà vendu 6 pièces en bronze, qui se négocient plusieurs dizaines de milliers de francs.

Alain Kohler et son hélicoptère qu’il veut faire voler

En grand passionné de modélisme, Alain Kohler, électricien automobile à Delémont, s’est attaqué il y a un an, à la reconstruction d’un hélicoptère, échelle 1/3, légende du secours en montagne: le Lama. Un modèle qui sera retiré de la circulation dans un an, et qui lui a donné autant de pièces à usiner, que de fil à retordre.

Il y a bien une Histoire militaire dans l’Arc jurassien

Certes, les militaires suisses n’ont pas combattu en 14-18, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’y a rien à raconter. La preuve dans « Jura et Jura bernois pendant la Première Guerre mondiale », de Bernard Roten et Hervé de Weck. Au fil de ces 360 pages, on apprend notamment que les soldats surveillaient les frontières dans des conditions très précaires, et que, pendant ce temps, les horlogers se reconvertissaient dans l’armement.

La chapelle du Bief d’Etoz se refait une beauté

La chapelle du Bief d’Ethoz tombait en ruine jusqu’à ce que des bénévoles se mobilisent pour la sauver. Madeleine Chaignat a fondé une association, en 2012, pour retaper ce « petit bijou », situé en France voisine, à Charmauvillers au bord du Doubs, à côté de La Goule. Une centaine de membres suisses et une cinquantaine de Français ont rendu ce projet de réfection possible. Construite il y a 300 ans, elle a été rénovée pour la dernière fois dans les années 70. Il ne reste plus que la toiture à refaire pour que cette chapelle soit comme neuve!

La Théâtrale rit du « Temps plus vieux »

La Théâtrale La Chaux-de-Fonds a abordé le thème de la vieillesse, à travers le cabaret spectacle « Temps plus vieux ». S’il ne faut pas se voiler la face, vieillir, c’est pas une promenade de santé, la pièce mise sur l’humour, l’autodérision, la musique, la danse et la bonne humeur. Pas question de baisser la garde, il est possible de briser les barreaux et de se laisser entraîner vers de nouvelles valses. La recette de la soirée a été reversée à l’association d’accueil pour personnes âgées « L’Esprit de famille ».