Canal Alpha

Journal du Jeudi 20 avril 2017


Nuit glaciale à Moutier et dans l’Arc jurassien

La Suisse et l’Arc jurassien ont vécu une nuit glaciale, hier. En plus de la neige à certains endroits, il a fait -6 degrés dans le Jura bernois, -3 dans le Jura et 0 sur le Littoral neuchâtelois, un brin épargné. La température la plus basse du pays a été enregistrée à Arosa (GR), avec -13 degrés. Il s’agit du record pour la saison, depuis le début des mesures en 1959.

Le Jura, un canton peuplé de rongeurs pour l’UDC

De son propre aveu, l’UDC du Jura bernois trouvait la campagne sur le vote communaliste « un peu molle ». Elle a donc remis un peu d’ordre, à sa manière, pour susciter, sinon la polémique, du moins des réactions en publiant une affiche, qu’elle a révélée ce matin. Sur cette dernière, qui sera placardée dans les jours qui viennent, on voit un Jura bernois opulent, et un Jura, tout gris, peuplé de rats, ou pardon, « de souris » selon l’UDC. Polémique.

Le verdict est tombé dans l’affaire de l’enfant brûlé

Le Tribunal de première instance de Porrentruy a rendu son verdict, dans l’affaire de l’enfant brûlé à Fontenais, annoncée hier. Le juge a établi l’irresponsabilité de la prévenue, dont une crise d’épilepsie, au moment des faits, est évoquée. Cette mère devra suivre des traitements neurologique et psychologique. Le juge a également estimé que la jeune femme n’avait pas suffisamment de ressources financières pour verser des réparations pour tort moral.

Les loyers neuchâtelois devraient tendre vers le bas

Le canton de Neuchâtel n’est peut être pas le paradis fiscal de Suisse, mais il est plutôt favorable aux locataires et aux acheteurs. Une étude de Wüest Partner, pour la BCN, détaille le prix de l’immobilier dans le canton. Et il n’y a pas de signes de surchauffe, contrairement à certaines régions lémaniques. Mieux encore, le marché de l’immobilier devrait même se détendre.

A Ecoval, les demandeurs d’emploi sont productifs

Depuis quelques semaines, le centre de réinsertion professionnelle Ecoval, installé à Travers, vend un modèle de montre mécanique fabriqué par les bénéficiaires du programme de l’atelier d’horlogerie. Cela fait longtemps qu’Yves Suter, formateur chez Ecoval, avait cette idée en tête. C’est la motivation de ses stagiaires qui l’a poussé à réaliser le projet. Liliane Bourquin participe à l’atelier, elle apprécie spécialement de pouvoir construire cette montre de A à Z. Au total, une centaine d’exemplaires devrait être produit.

A l’hôpital aussi, les enfants ont des droits

Dans le cadre de la campagne neuchâteloise de sensibilisation aux droits de l’enfant « 10 mois 10 droits », la section Neuchâtel-Jura de l’association suisse des infirmières organisait, mercredi, une journée spéciale pour les enfants. Les infirmières sont les garantes des droits des enfants hospitalisés. Leur travail ne se résume pas à faire une piqûre, il va beaucoup plus loin que ça. Elles sont là pour expliquer, rassurer et, dans le cas du chariot magique, divertir les enfants.

La Raiffeisen Trans dans les starting blocks

Juste après le BCN Tour, qui a débuté hier soir, viendra la Raiffeisen Trans. Ce n’est pas une course de banques, mais de VTT. Les inscriptions sont ouvertes depuis ce matin, et on connaît désormais les parcours de cette 24e édition. Il y aura deux nouvelles étapes, à Chaumont et à Boveresse. Et comme nous l’explique Michel Sinz, le bras droit de Christophe Otz, cela demande beaucoup de travail de chercher de nouveaux tracés, et de trouver des chemins pour y arriver… tout ça en étant tributaire de la météo. Mais quand on aime, on ne compte pas!

Terpsichore cherche des soutiens pour ses muses

Depuis 10 ans, Brigitte Roman se consacre à former des danseuses, avec de bons résultats. La plupart des élèves de Terpsichore, à Yverdon, espèrent devenir professionnelles, au rythme de 15 à 20 heures de cours hebdomadaires. Mais le prix de la réussite peut donner le tournis: jusqu’à CHF 500 par mois, sans compter les concours et auditions, le matériel… Alors des parents ont créé l’association Les Amis de Terpsichore, pour lever des fonds et soutenir les élèves que l’argent pourrait freiner.

Grand Bazar, un projet littéraire pour changer d’horizon

Combinant récits poétiques et travaux graphiques, Grand Bazar cherche à capter des situations, des bribes de vie apparemment sans tenant ni aboutissant. Pour Cédric Matthey et Anaïs Paulus, c’est dans les «petits moments de rien» que le monde se révèle dans son mystère. Les deux Chaux-de-Fonniers viennent de publier leur ouvrage aux éditions « Torticolis et Frères ».

De l’absinthe sur une toile peut être folle ou morbide

La Maison de l’Absinthe à Môtiers présente une exposition temporaire d’art, jusqu’au 25 février 2018. « Absinthe sur toiles » s’axe autour des peintures de 27 lycéens de Pontarlier. Selon Julie Matthey, coordinatrice du musée, leur côté morbide provient des représentations qui étaient faites de la bleue au 19e siècle. Des oeuvres de Martine Letoublon et Benjamin Locatelli sont aussi exposées dans le Val-de-Travers. D’ailleurs, le graffeur s’est lâché en proposant une machine à laver. Le directeur Yann Klauser apprécie cette fantaisie, qui correspond bien à la fée verte.

La Stravaganza: un concert de gala, ça se répète!

La Stravaganza, ensemble à cordes du Conservatoire de musique neuchâtelois, se produit ce jeudi soir au Temple du Bas à Neuchâtel. Ce concert de gala célèbre 15 ans de passion et de répétitions. D’anciens élèves, devenus solistes, y interprètent des concertos de Bach et de Vivaldi. La pianiste neuchâteloise Ariane Haering et son mari Benjamin Schmid, violoniste de renom, couronneront le concert avec « Les Saisons de Buenos Aires » d’Astor Piazzolla.