Canal Alpha

Journal du Jeudi 30 juin 2016


L’horlogerie suisse s’inquiète, suite au Brexit

La Fédération de l’industrie horlogère suisse a convoqué, ce jeudi matin, son assemblée générale à Neuchâtel. Heureusement que le cadre est calme, parce qu’un an et demi après l’abandon du taux plancher, la branche est à nouveau frappée par une actualité peu réjouissante. Le président de la FH, Jean-Daniel Pasche, est inquiet en voyant les marchés s’affoler à la suite du Brexit. La Grande-Bretagne est, en effet, la 7e plus importante destination des montres suisses, et la chute du cours de la livre risque d’en réduire les exportations.

L’application des accords Schengen-Dublin fait réagir

Le cas d’un infirmier kurde de Turquie, en passe d’être renvoyé en Bulgarie, où il avait déposé sa 1ère demande d’asile, a fait bondir le collectif « Droit de rester » Neuchâtel. Car le jeune homme a été interpellé, mercredi matin à l’aube, malgré une hospitalisation à Préfargier après une tentative de suicide. Le collectif a dit son écoeurement, hier soir, Place Pury à Neuchâtel. Témoignages de Marianne Ebel et d’un enseignant, Fabrice Haller, qui a donné des cours de français au requérant.

1200 maisons « thermographiées » dans le Jura

1200 maisons ont été « thermographiées » dans le cadre d’une action conjointe d’Energie du Jura, des « Cités de l’énergie » de Delémont, Porrentruy et Fontenais, et de la banque Raiffeisen. L’opération s’est déroulée de nuit, pendant l’hiver, et a permis de démontrer que les pertes d’énergie se faisaient surtout au niveau des fenêtres. Le canton mettra prochainement en place un étiquetage énergétique des biens immobiliers. Les propriétaires ont donc tout intérêt à rénover leur bien.

Une stèle en hommage au « siffleur »

Nombreux ont assisté, hier, à La Chaux-de-Fonds, à la cérémonie d’hommage au « siffleur », comme aimaient le surnommer les habitants. Une stèle portant son nom, Antonio Pereira de Paiva, a été scellée place de la Gare. Rappelons que cet employé de la voirie est décédé, il y a un an, dans un tragique accident du travail. La cérémonie, organisée par la Ville, s’est notamment déroulée, en présence de la conseillère communale Sylvia Morel, qui en a profité pour rappeler que, depuis ce triste événement, la sécurité a été renforcée au sein du service des espaces publics.

Au Locle, de la Reussille passe le témoin à Dubois

Hier soir, le Conseil général du Locle tenait sa première séance de la législature 2016-2020. La présidence de la ville, dévolue depuis 16 ans au popiste Denis de la Reussille, revient désormais au PLR Claude Dubois, pour un an. Dans son discours, le nouveau président a appelé les conseillers généraux à s’impliquer pour préserver les intérêts du Locle, vue « la discrimination entre communes industrielles et communes résidentielles du Conseil d’Etat, à la limite de la régularité ».

Moutier ne craint plus la pénurie de médecins

La commune de Moutier a inauguré officiellement aujourd’hui son nouveau centre médical. Dès demain, les cinq médecins recevront les patients dans des locaux de 735 m2. Ce « Médicentre » pourra accueillir sept médecins, sans compter les médecins assistants et stagiaires qui y viendront en formation. La création du centre a été rendue possible par une collaboration étroite entre la commune et l’Hôpital du Jura bernois.

« IGNITION »: on est toujours plus intelligents à plusieurs

Dans la série des collaborations INTERREG entre la France et la Suisse, voici le projet « IGNITION ». Présenté à Microcity, il doit rapprocher les deux pays avec une visée scientifique, car on est toujours plus intelligents à plusieurs. Le professeur Pierre-André Farine de l’Institut de Microtechnique de l’EPFL se réjouit d’ailleurs de voir collaborer ses étudiants avec ceux de l’Université de Franche-Comté dans des projets liés à l’ingénierie et l’innovation.

Une conscience écologique dès le plus jeune âge

Les écoliers de Fontenais ont présenté, mardi soir, une exposition consacrée à l’eau pour clôturer le projet « Enerschool ». Durant trois ans, les enfants du village ajoulot, cité de l’énergie, en ont appris plus sur les questions énergétiques. Ils savent désormais quels pays sont les plus gros gaspilleurs d’eau, mais aussi comment les nuages se forment, ou encore comment utiliser l’eau comme une énergie. Des classes de Delémont, Porrentruy et Fontenais ont participé à ce projet pilote. L’expérience pourrait être reconduite à l’avenir, avec d’autres écoles.

Déjà 4,2 millions de dons pour le futur Théâtre du Jura

La fondation du Théâtre du Jura a déjà réuni 4.2 millions de francs sur les 8 millions nécessaires à sa construction et à ses premières années d’exploitation. La moitié des dons proviennent de la Loterie Romande, 200’000 francs de l’association des communes jurassiennes et le reste de donateurs anonymes. Les membres de la fondation ne comptent pas seulement sur les généreux jurassiens, mais élargissent leur appel au delà des frontières cantonales. Les investisseurs bâlois seraient susceptibles de s’intéresser à ce qui pourrait être « le théâtre francophone de Bâle ».

Une fête de la Baroche ouverte à l’Europe

La fête de la Baroche, à Pleujouse, réunira les habitants des communes fusionnées, ce week-end. Ils auront l’occasion de se voir et même de se reconnaître, pour certains, dans le cadre d’une exposition. Intitulée « D’ici et d’ailleurs », elle illustre la diversité culturelle des Barotchais, qui ne sont pas forcément d’ici. Issus d’un autre canton suisse ou d’un autre pays d’Europe, seize portraits sont proposés aux visiteurs, à l’ancienne école de Pleujouse.

A Londres, Charline trouve sa voix et devient Charlyn

Pour faire de sa passion son métier, Charline Mathez est allée prendre des cours de chant et de musique à la Tech Music School de Londres. Quatre ans plus tard, elle revient dans le Jura Nord-vaudois, avec un groupe et un EP. Après un premier concert à Grandson, la semaine passée, elle se produira le 1er juillet à Echallens, et le 27 août à Porrentruy.