Canal Alpha

Journal du Jeudi 30 octobre 2014


Un CRP, c’est la tête et les jambes pour patiner au top

Le CP Neuchâtel-Sports ouvre son CRP. Un centre régional de performance en patinage artistique, unique en Suisse romande. Une douzaine de fille a intégré cette structure, dirigée par Myriam Loriol-Oberwiler. Les journées sont chargées, à l’image de ce jeudi: entraînement sur la glace, capoeira, école, entraînement, devoirs… et interviews pour Canal Alpha!

Usine de galvanoplastie ravagée par le feu à St-Imier

Un incendie a ravagé le dernier étage et le toit de l’usine de galvanoplastie Galvarez SA, à St-Imier. L’incendie a nécessité la mobilisation d’un important détachement des pompiers d’Erguël et de Bienne, ainsi que des spécialistes pour éviter des fuites d’hydrocarbure. Aucun blessé n’est à déplorer.

Différentes professions interagissent auprès des aînés

Composer une équipe dans un EMS, ça parait simple. Pourtant, différentes professions s’y côtoient au service des résidents. On s’imagine pourtant qu’un home médicalisé tourne autour des soins, et que le reste ne vient qu’en appui… Mais dans les faits, les directeurs souhaitent changer ça. Réunis, ce jeudi matin, à Neuchâtel, les responsables d’établissements romands et tessinois ont écouté l’exemple donné par Olivier Schnegg, des Charmettes à Neuchâtel. Pour la responsable de projets CURAVIVA liés à la formation, Marlyse Fleury, il faut surtout savoir accompagner.

210 nouvelles places d’apprentissage pour 2014

Le bilan de l’année 2014, pour le secondaire 2 du canton de Neuchâtel est encourageant. Deux cent dix nouvelles places d’apprentissage ont été créées, et 1560 contrats ont été signés. Un record jamais égalé. Les autorités se sont donné comme objectif d’encourager la création de 400 nouvelles places d’apprentissage d’ici 2017.

La ville de Delémont mise sur son vivier culturel

Delémont veut mettre en valeur son patrimoine culturel. Le conseiller communal Damien Chappuis, et son chef de service Luc Schindelholz, ont présenté, hier, l’ambitieux programme de la ville. La capitale jurassienne espère notamment devenir la capitale suisse de la BD, grâce à son festival et à un centre de la bande dessinée qui devrait s’installer dans les entrepôts Rippstein, à la Route de Moutier. Avec un budget de 1,8 million de francs, ce programme doit encore obtenir l’aval du Conseil de ville.

En plus du solaire, Delémont se met à l’hydroélectrique

Les travaux de la future centrale hydroélectrique de la Grande Ecluse, sur la Sorne, à Delémont, ont commencé au début du mois. Malgré un petit coup d’arrêt, elle devrait être opérationnelle à l’automne prochain. La centrale produira 500 MWh par année, la moitié de la consommation de la ville pour l’éclairage public. Si on y ajoute la production locale de courant solaire, Delémont sera illuminé à 100% par de l’électricité locale.

Les viticulteurs de Bonvillars ont un beau contenant

La coopérative de la Cave des Viticulteurs de Bonvillars a présenté, ce matin, son nouveau bâtiment. Avec une salle de réunion, un nouvel espace de vente, une halle de stockage et une salle de dégustation de 178 mètres carrés, Bacchus doit être aux anges.

Nouvelle formule pour son travail de maturité? Yes!

Le projet YES, Young Entreprise Switzerland, une première en Suisse romande, a fêté sa cérémonie d’ouverture au lycée Jean-Piaget, à Neuchâtel. Deux groupes de six étudiants ont une année pour fonder une entreprise et commercialiser un produit. Cette alternative au travail de maturité a remporté un franc succès, comme le confirme Raphaël Perotti, chef de ce projet.

Blaise Cendrars écrivain décliné sur tous les supports

Du 15 novembre au 1er mars, la nouvelle exposition du Musée des Beaux-Arts de La Chaux-de-Fonds vous présentera l’oeuvre de l’écrivain Blaise Cendrars sous toutes les coutures et tous les supports, à travers peinture, cinéma ou encore musique. Gabriel Umstätter, commissaire de l’exposition, nous donne un avant-goût.

« Embrasement », une pièce politique sauce italienne

« L’Embrasement », une pièce mise en scène par Anne Bisang, directrice du TPR, a été jouée quatre fois à La Chaux-de-Fonds ces derniers jours. Elle a plongé les spectateurs dans les années 1970, en Italie, au temps des brigades rouges.