Canal Alpha

Journal du Jeudi 8 novembre 2018


Le taux de chômage baisse encore… doucement

Le nombre de chômeurs dans l’Arc jurassien a encore baissé pendant le mois d’octobre. Son taux de 3,5% se rapproche doucement de la moyenne suisse, établie à 2,4%. Dans le canton de Neuchâtel, il est descendu à 4% (0,2 point). Le canton du Jura stagne à 3,4%, alors que le Jura bernois a encore baissé sa proportion de chômeurs d’un dixième (2,4%). Seul le Nord vaudois enregistre une hausse de 0,1 point, pour s’élever à 3,3%. Le secteur primeur, l’hôtellerie et la restauration ont enregistré une forte augmentation du nombre de demandeurs d’emploi.

Après l’incendie, le tunnel accueille à nouveau le trafic

Il avait été endommagé le 4 octobre dernier, lors d’un impressionnant incendie de car. Le tunnel du Bois de Montaigre, chaussée France, près de Porrentruy, va rouvrir demain vendredi à la circulation dès 5h du matin. Des travaux de finition devront encore être effectués dans ce tube, dans le courant du mois de mai 2019.

En blanc-rouge-vert contre la pénurie d’infirmières

Infirmières et infirmiers, en formation, actif ou retraités, sont venus marquer dans la rue, hier mercredi, le 1er anniversaire du dépôt de leur initiative fédérale visant à la revalorisation de leurs conditions de travail, dans la perspective de la grave pénurie de personnel qui se profile à l’horizon 2030. Devant la fontaine de la justice, à Neuchâtel, nous retrouvons la présidente de l’Association suisse des infirmières, section Neuchâtel-Jura, Isabelle Gindrat, ainsi que l’ancien professeur en soins infirmiers franc-montagnard Marcel Humair.

Les vaches ont-elles besoin d’avoir des cornes?

Du haut de sa montagne, à Perrefitte, Armin Capaul a son idée sur la question. Ses vaches doivent garder leurs attributs, mais cela a aussi un coût qu’il espère bien voir indemnisé par la Confédération. A Grandfontaine, Sylvain Quiquerez a décidé de leur enlever, dès la naissance. Une vétérinaire nous explique comment. Cette opération, a priori indolore, est aussi au coeur du débat. Nous avons décidé de vous la montrer, afin de vous faire une idée.

Dis papa, tu fais quoi quand je suis à l’école?

Ce matin, les employés de l’entreprise Tornos, à Moutier, ont vu une bande d’enfants se balader dans leurs ateliers, chose plutôt inhabituelle. Ils étaient là à l’occasion de la journée « Futur en tous genres ». Tous sont venus découvrir le métier de leurs parents, ou d’un proche de la famille. Océane Haeberli est donc venue découvrir le métier de son beau-père, polymécanicien. Une même journée s’est déroulée aujourd’hui dans le canton de Neuchâtel.

Alexandre Balmer le polymécano nous guide au CAAJ

On a plutôt l’habitude de le voir sur son VTT. Mais le double champion du monde Alexandre Balmer est aussi polymécanicien en formation, au CAAJ, le Centre d’apprentissage de l’Arc jurassien. Ils nous a guidés dans les locaux de La Chaux-de-Fonds, à l’occasion des portes ouvertes 2018. Avec lui on a parlé polymécanique, mais aussi un peu de vélo, puisqu’il a été sélectionné pour le trophée de meilleur cycliste de la relève, à la Swiss Cycling Night, à Zurich ce jeudi soir.

Yverdon peine à chasser l’affreux corbeau

Le ville d’Yverdon a tout essayé pour se débarrasser du corbeau freux: épouvantails humains, intervention de rapaces et même cris d’effarouchement diffusés par un drone! Leur population, qui s’était jusque-là stabilisée, a augmenté cette année de 220 à 277 nids. Pourtant la commune prend soin d’élaguer ses arbres, pour empêcher l’animal protégé d’y faire son nid, mais les propriétaires privés ne jouent pas le jeu, déplore le Municipal Marc-André Burkhard. La campagne d’effarouchement redémarre, avec les rapaces et une nouvelle arme: un laser.

Neuchâtel, Corcelles et Valangin attendent Peseux

Les représentants des Conseils communaux de Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin ont voulu rappeler leur fort soutien au projet de fusion avec Peseux. Les habitants de Peseux, les Subiéreux, revoteront le 25 novembre. Pour les conseillers communaux des trois communes qui avaient dit oui à l’union en 2016, le projet de fusion n’a rien perdu de sa pertinence, au contraire: tous les aspects de la vie quotidienne, que ce soit le trafic, le logement, l’école ou l’intégration seraient mieux gérés ensemble que séparément.

Les affaires de Leclanché bientôt rechargées à bloc

Fabricant de piles et fleuron industriel yverdonnnois, le glorieux passé de Leclanché a été terni par 20 ans de difficultés. La réorientation stratégique, vers le stockage d’énergie et les batteries pour le transport, a permis d’amorcer une nouvelle phase de croissance. L’entreprise a multiplié les contrats, nous confie Hubert Angley, le directeur financier, et la chaîne d’assemblage tourne à plein régime. Leclanché aura sans doute doublé son chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année, et espère à nouveau être rentable en 2020.

Neuchâtel s’érige en capitale du unihockey européen

Le unihockey, très populaire en Suisse alémanique, peine à décoller en Romandie. Pour y remédier, la fédération nationale a choisi confier l’organisation des championnats du monde féminin au club de Corcelles-Cormondrèche. Cédric Jaccoud, président du comité d’organisation, avoue qu’il découvre ce qu’implique une compétition de ce niveau-là. Il aura déjà un aperçu ce week-end, puisqu’il accueillera les quatre meilleures nations européennes à la Riveraine, pour l’Euro Floorball Tour.

Le médecin Quintino de Barros honoré par le Portugal

L’ambassadeur du Portugal a remis la médaille de l’Ordre du Mérite au médecin Quintino de Barros. La cérémonie aurait dû avoir lieu à Berne, mais le retraité a préféré qu’elle soit organisée à La Chaux-de-Fonds, dans les murs de l’Association des Travailleurs Portugais. Tout un symbole pour cet émigré portugais, arrivé dans le canton il y a 54 ans.