Canal Alpha

Journal du Jeudi 9 février 2017


Un des braqueurs de bancomats a été condamné

Alors que les attaques de bancomats se sont multipliées dans l’Arc jurassien, l’un de leurs auteurs est tombé, ce jeudi à Porrentruy. L’homme qui s’est présenté comme le chauffeur lors des vols de La Poste et de la BCJ à Boncourt, en avril 2015, a été condamné à 4 ans de prison. Son implication a aussi été reconnue dans le braquage du distributeur BCN des Verrières, cinq jours plus tard. La banque neuchâteloise s’est d’ailleurs rendue à l’audience, pour s’assurer que ces délits soient sévèrement punis.

Patrouille dans le fossé, les réseaux sociaux se lâchent

Dimanche dernier, la Police neuchâteloise communiquait qu’une patrouille en intervention avait fini sa course sur le toit. S’en est suivie une vague de commentaires, souvent agressifs, sur les réseaux sociaux. Chargé de communication à la Police neuchâteloise, Georges Lozouet nous explique ne pas vraiment avoir été surpris, même si, chez les gendarmes eux-mêmes, on ne comprend pas un tel acharnement. D’autant que le policier fautif sera puni de la même manière qu’un automobiliste lambda.

Unia débarque dans un centre médical privé

Action d’Unia à La Chaux-de-Fonds ce matin: le syndicat a débarqué dans un centre médical privé, pour exiger des mesures urgentes quant aux conditions de travail. Sa directrice était absente, pour cause de maladie. Un courrier lui a donc été déposé. Conditions de travail, mais encore contrats de travail mal rédigés, mesures d’hygiène et assurances de responsabilité civile des employés sont dans le collimateur.

La Croix-Bleue est active sur les réseaux sociaux

86.2% des plus de 15 ans consomment de l’alcool et un Suisse boit 8.1 litre d’alcool pur par an! La Croix-Bleue n’en a donc pas fini avec la prévention. Sa nouvelle campagne tourne d’ailleurs sur les réseaux sociaux. Des courts métrages ont été réalisés, mettant en scène plusieurs types de foyers.

Concours des apprenti-e-s des métiers de bouche

Le traditionnel concours des métiers de bouche s’est joué mercredi à l’école professionnelle artisanale de Delémont. Les apprentis boulangers-pâtissiers, cuisiniers et spécialistes en restauration ont dû défendre leur travail face aux membres du jury et son président, Nicolas Taillens. Mais aussi, face aux enseignants. Se sont distingués: Anne-Céline Loosli, Beatriz Pires Martins, Camille Geiser, Quentin Ducommun, Léa Jeanbourquin et Léa Hanser.

Les meilleures fondues ne seront plus au Mont Cornu

L’ Auberge du Mont-Cornu, à La Chaux-de-Fonds, ne rouvrira pas ses portes, comme à l’habitude, au printemps. Ses tenanciers, Verena et Jean-Pierre Lüthi, ont décidé de profiter de leur retraite. Les amateurs de fondues à la crème vont être déçus! Une page se tourne, mais la porte restera toujours ouverte pour les amis!

Fanny Wobmann chronique la vieillesse tout en poésie

Nous avons rencontré l’auteure Fanny Wobmann, en dédicace dans sa ville natale de La Chaux-de-Fonds. Dans son deuxième roman, « Nues dans un verre d’eau », elle ausculte la relation entre une jeune femme dévouée et sa grand-maman, en fin de vie. Un récit dans lequel la jeune maman de 32 ans use de son regard de sociologue pour interroger la prise en charge compliquée de la vieillesse dans notre société. Une vingtaine de lecteurs et amis de la famille se sont pressés à La Méridienne pour faire signer l’ouvrage.

Premières têtes d’affiche du « line up » Festi’neuch

Le compte à rebours est déclenché: dans 126 jours, Festineuch sera de retour! Et huit têtes d’affiches sont bookées. Ca démarrera le jeudi avec l’électro-folk des Britanniques de Crystal Fighters. Vendredi, on goûtera à Broken Back, le phénomène de l’indie française, révélation des Victoires de la musique. Samedi, c’est carrément Damian Marley, le fils de l’icône du reggae, qui se produira sur la scène des Jeunes-Rives. Avant une conclusion plus nostalgique, le dimanche, assurée par l’octogénaire Hugues Aufray. Tiens bon la vague, Festineuch, du 15 au 18 juin!

En exclusivité, le nouvel hymne d’Union Neuchâtel

Union Neuchâtel a son hymne! L’idée est née des imaginations débordantes de David Charles Haeberli et d’Ada Pisino. Le chanteur a écrit et composé son titre en un après-midi. La directrice du Giant Studio a présenté le produit à un membre du comité du club, et créé une chorégraphie. L’hymne d’Union Neuchâtel sera à découvrir, pour la première fois, lors du match contre Fribourg Olympic, le dimanche 19 février à 16h, à la Riveraine. En attendant, l’équipe joue demain, à domicile aussi, face au BBC Lausanne.