Canal Alpha

Journal du Lundi 11 février 2019


L’initiative contre le mitage n’a pas convaincu

Les Suisses ont rejeté à 63.7% l’initiative des Jeunes Verts, qui voulait protéger les terres agricoles et stopper l’étalement urbain. Dans l’Arc jurassien, le non est un peu moins fort, mais les électeurs ont suivi la tendance: à hauteur de 53.8% à Neuchâtel, 61.6% dans le Jura, et 60.4% dans le Jura bernois. Les résultats font apparaître assez clairement un clivage villes-campagnes: Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds ont dit oui, alors que les localités moins urbaines ont quasiment toutes refusé le projet.

Votations bernoises: oui à la police, non à l’énergie

Les Bernois ont accepté par 76,6% des votants, hier, la nouvelle loi sur la police, mais ont refusé, à 50,6%, celle sur l’énergie. L’obligation de changer de chaudière en a visiblement refroidi certains, sauf dans 12 communes du Jura bernois. Malgré cela, le district dans son entier a refusé le texte à 53,2%.

Arnaud Bédat ne prend pas ces menaces pour un fake

Il avait choisi de garder ces menaces sous silence. Après tout, c’est la triste réalité, un journaliste d’investigation fait souvent face aux intimidations, aux injures. Mais le 7 novembre dernier, le Bruntrutain a reçu un appel inquiétant sur son téléphone portable. A l’autre bout du fil, une voix lointaine dissimule à peine ses intentions. Arnaud Bédat a donc décidé de rendre l’affaire publique. Le journaliste s’intéresse, depuis six mois, aux agissements de Andriy Pavelko, président de la Fédération ukrainienne de football.

Les Jurassiennes s’organisent pour le 14 juin

Les femmes commencent à se mobiliser un peu partout en Suisse. Leur grève, c’est le 14 juin. Dans le Jura, un collectif mixte et apolitique vient de se former pour organiser, notamment, cette manifestation. La députée socialiste bruntrutaine a déposé une motion pour demander à l’Etat jurassien de s’impliquer dans ce projet, en autorisant, par exemple, ses employés à prendre part aux actions du 14 juin.

Marie-Thérèse Bonadonna succédera à Zsuzsanna Béri

Marie-Thérèse Bonadonna, déléguée culturelle du Club 44, à La Chaux-de-Fonds, depuis janvier 2008, est désignée adjointe à la cheffe du service cantonal de la culture. Elle quittera le Club 44 pour prendre ses fonctions le 1er septembre, et succédera à la cheffe de service Zsuzsanna Béri, laquelle part à la retraite à l’été 2020. Le Club 44 « s’attellera, dans les prochaines semaines, à la recherche d’un-e successeur-e » à Marie-Thérèse Bonadonna.

Un centre culturel à Neuchâtel, pour toi Arménie!

La Chapelle de la Maladière était bondée, hier, à Neuchâtel. La communauté arménienne s’y retrouvait pour inaugurer son centre culturel. Les fondateurs souhaitent partager l’histoire, les valeurs, les traditions, la langue, la littérature, la musique et la danse qui font l’identité de ce peuple opprimé. Pour commencer, des leçons de danse traditionnelle seront programmées, trois dimanches par mois, de 14h à 18h. La première aura lieu le 3 mars.

« Kids », des enfants dans la peau de danseurs pro

A l’école primaire du Noirmont, 21 élèves de 3e et 4e année préparent leur spectacle, #Kids, avec l’aide de deux danseurs professionnels. Les enfants ont participé à la création du spectacle, tant pour la musique que pour les pas de danses. Ils seront sur la scène de l’Espace culturel du Soleil, à Saignelégier, les 15 et 16 février, intégrés au programme Evidanse. Et les deux dates affichent déjà complet!

Matt Lindenberg défend les rhinos cornes et ongles

Avec son film Rhinoman, le fondateur de l’ONG Global Conservation Corps dirige la lumière sur les rangers qui protègent la vie sauvage. Trois rhinocéros sont tués chaque jour en Afrique. Et comme leur corne est vendue plus chère que l’or ou que la cocaïne au kilo, ce n’est pas près de s’arrêter. Le Musée d’Histoire Naturelle a accueilli Matt Lindenberg mercredi dernier pour la présentation de son film.

Les moineaux ont de l’insecticide dans l’aile

Des chercheurs de l’Université de Neuchâtel ont prélevé des moineaux dans 47 fermes du plateau suisse. Ils ont trouvé dans leurs plumes des traces d’insecticides, les néonicotinoides, parfois en grande quantité. Les moineaux vivant près des fermes qui pratiquent l’agriculture traditionnelle montraient les plus fortes concentrations d’insecticides mais les oiseaux des fermes biologiques n’ont pas été épargnés. La Suisse a interdit par moratoire 3 des 5 néonicotinoides en usage sur le marché au cours de l’étude. Insuffisant selon le professeur Fabrice Helfenstein.

La Journée équestre de Muriaux a bel et bien eu lieu

Ça faisait trois éditions d’affilée que le comité devait se résoudre à annuler la Journée équestre sur neige de Muriaux. On imagine donc la joie des organisateurs, cette année, lorsque l’or blanc a recouvert les champs où s’est enfin déroulée la manifestation, hier. Ils ont quand même eu un coup de chaud jeudi, car la neige est devenue un peu trop molle à cause de la pluie. Cela a compliqué la tâche des chevaux, dont les attelages s’enfonçaient, mais ça n’a pas découragé les participants.