Canal Alpha

Journal du Lundi 12 mars 2018


Le forage d’extension du labo du Mont-Terri a débuté

La haveuse a commencé à tourner ce matin, marquant le début du forage de l’extension du laboratoire souterrain du Mont-Terri, près de Saint-Ursanne, aujourd’hui à l’étroit. 600 mètres de galeries vont être percés. Le laboratoire pourra ainsi poursuivre ses expériences visant à améliorer la technique d’enfouissement de déchets radioactifs et de stockage de CO2. 12’000 mètres cubes de roches vont être excavés et seront valorisés par le Jura, souligne Pascal Mertenat, ingénieur cantonal. 16 partenaires internationaux financent ce forage à CHF 4,5 mios. Fin 2019, le laboratoire sera prêt.

Tornos se porte bien et ce n’est pas terminé

Tornos est dans les chiffres noirs. Le fabriquant prévôtois de machines-outils annonce un bénéfice de CHF 8,25 millions en 2017. L’exercice précédent s’était soldé sur une perte de CHF 3,6 millions. L’embellie devrait continuer. Les carnets de commandes sont déjà pleins pour 2018. Le prochain exercice de l’entreprise de Moutier devrait donc être encore meilleur que le précédent.

Moutier: certains s’impatientent

Une banderole a été accrochée tôt ce matin sur la façade de la préfecture du Jura bernois à Courtelary. Le message « Moutier c’est l’heure » semble refléter le climat qui règne dans le camp autonomiste, impatient de connaître la décision de la préfecture, suite au vote du 18 juin. Contacté, le Groupe bélier qui a publié une photo sur Facebook dément être à l’origine de cette action.

Ils étaient plus d’un millier pour en finir avec l’austérité

Plus de 1’000 personnes ont manifesté leur ras-le-bol, samedi à Neuchâtel, sous la pluie. Le slogan principal: «Pour un canton qui croit en son avenir. Pour en finir avec l’austérité». Syndicats, partis de gauche et institutions touchées par les coupes budgétaires, la manifestation ratissait large. Deux motions populaires vont être déposées, l’une souhaitant supprimer les règles du frein à l’endettement, et l’autre demandant plus de contrôleurs fiscaux. Une pétition a également circulé pour réclamer une contribution de solidarité aux plus riches du canton.

Un tableau spolié restitué à ses héritiers

Autorités françaises, suisses, neuchâteloises et chaux-de-fonnières ont fait le déplacement. « La Vallée de la Stour » de Constable, tableau spolié en 1943, a été restitué par le Musée des Beaux-Arts à ses héritiers. De nombreux médias étaient présents pour rendre compte de l’émotion d’Alain Monteagle, arrière-petit-neveu d’Anna Jaffé, propriétaire du tableau. Du côté des autorités de la Ville, on admet que certaines toiles du Musée pourraient encore avoir des origines troubles.

Le boufon Zébulus se fait une place au Festin

Pour ce Festin neuchâtelois 2018, 14 établissements du canton vous ont invité, hier dimanche, à déguster des plats traditionnels. A l’Hôtel du Peyrou, Zébulus, le fol du moyen âge, et Azilys, sa comparse, ont animé la journée. Zébulus, alias Charlie Bardelot, incarne un personnage de bouffon construit grâce à une recherche historique pointue. C’est le chef de cuisine Craig Penlington qui a proposé à l’artiste de Besançon de participer à l’événement neuchâtelois.

Un trio d’associations en colocation à Delémont

Pro Natura Jura, l’Association Transport et Environnement Jura et la Fédération interjurassienne de coopération et de développement ont inauguré leur nouvelle colocation, samedi, en vieille ville de Delémont. L’espace des associations, à la rue de l’Hôpital 24, leur permet d’avoir pignon sur rue, avec un accès plus aisé au public.

« St-Blaise bouge! » en faveur du projet des Chauderons

Le nouveau mouvement citoyen « Saint-Blaise bouge! » va plaider en faveur du projet immobilier des Chauderons. Le groupe s’inquiète de l’immobilisme, du repli sur soir et de la perte d’attractivité de la commune. Laurent Crelier, président de « Saint-Blaise bouge! » estime que le projet permettrait de retrouver un équilibre démographique après une diminution régulière du nombre d’habitants dans la commune depuis 2013.

Des zombies et des baffes aux Etranges Nuits

Des zombies, des animaux, le thème de Noël et pas mal de baffes: voici, en partie, ce que proposent les programmateurs des Etranges Nuits du Cinéma. Le tout avec un ciné-concert, un film pour enfants, une nuit des courts-mais-trash, un jury et des dizaines de films, du 26 mars au 1er avril. On ne change pas une recette qui gagne depuis 19 ans! La décoration du festival chaux-de-fonnier, s’annonce toujours aussi spectaculaire, comme nous l’explique, pour le comité, Ababakar Octopuss, dont vous ne verrez pas le visage! Ça non plus, ça n’a pas changé!

Le Chemin Land Art mènera jusqu’au Saut du Doubs

Pour sa 4e édition, le Chemin Land Art s’étendra du Locle jusqu’au Saut du Doubs. Les organisateurs peuvent compter sur quelques vieilles branches, mais entendent aussi attirer des artistes en herbe, en invitant des classes de la région à s’initier aux joies de la création en milieu naturel. Ces oeuvres éphémères et 100% biodégradables seront à découvrir du 24 juin au 8 octobre 2018.

On redécouvre Lermite sous un autre angle à Neuchâtel

Une centaine d’originaux de Lermite sont exposés depuis samedi à l’Atelier Galerie des Parcs de Neuchâtel. Issus d’une collection privée, les tableaux offrent une grande diversité à travers les huiles, les dessins ou les techniques mixtes. Si « Le Calvaire » a récemment été exposé à La Brévine, les oeuvres présentées à Neuchâtel sont montrées pour la première fois au grand public. A voir jusqu’au 8 avril prochain.

Branle-bas de combat, voilà « Le Secret du Pirate »!

Le stress montait, dans les coulisses du spectacle musical « Le secret du Pirate », de la Société de Musique Fontainemelon-Les Geneveys-sur-Coffrane, ce samedi, pour la première. Nous étions dans les coulisses quelques minutes avant que ne débute la première des deux représentations, programmées le week-end dernier. La 5e édition, toujours mise en scène par Jérémy Rossier, s’articule autour de la mort du célèbre « Barbe Noire » au début du 18e siècle.