Canal Alpha

Journal du Lundi 14 octobre 2019


Le patronat jurassien en mission aux States

Seize entrepreneurs jurassiens, conduits par le Canton, ont passé une semaine aux Etats-Unis. Le but? S’immerger dans le modèle économique américain et nouer des liens avec les entreprises de l’Oncle Sam. Ces derniers ont eu la possibilité de visiter des entreprises spécialisées dans les domaines de l’aéronautique, du médical et de l’industrie 4.0 et de nouer des contacts avec des sociétés basées à Minneapolis et à Atlanta. L’objectif de cette mission, organisée par Switzerland Global Enterprise, est de promouvoir la place économique et les exportations suisses outre-Atlantique.

Une voiture s’encastre dans une maison: deux blessés

Hier après-midi, un véhicule en provenance de la montagne de Moutier a dévié de sa trajectoire et fini sa course dans la façade d’une maison. Ses deux passagers, un couple jurassien de 71 et 72 ans, ont dû être désincarcérés par les sapeurs-pompiers. Grièvement blessés, ils ont été héliportés à l’hôpital. Une enquête doit déterminer les circonstances de l’accident et, notamment, pourquoi il n’y a aucune trace de freinage. Les habitants de la maison étaient absents au moment des faits.

Le Théâtre du Jura sera vêtu de verres dichroïques

Le projet Chromaticle ornera le futur Théâtre du Jura à Delémont. Il a été choisi parmi 32 propositions en compétition. Il est l’oeuvre d’un collectif jurassien et vaudois. Imaginez 46 verres dichroïques qui interagiront avec la lumière. Un montant de CHF 100’000 sera consacré à sa réalisation.

Ne plus se déplacer pour un entretien d’embauche

Et si votre prochain recruteur était un machine? Cette crainte ne sera bientôt plus de la fiction. A Neuchâtel, une étude est en train d’être menée pour améliorer un dispositif d’entretien d’embauche. Un ordinateur analyse chaque faits et gestes des candidats… volontaires, dans le cas présent. On connaissait les algorithmes trieurs de CV. Demain, vous serez susceptible de passer un entretien d’embauche, jugé par une machine, directement chez vous, par webcam.

Christophe Amstutz tend la main au 143

Christophe Amstutz est le nouveau directeur de La Main Tendue Nord-Ouest, à Bienne, depuis le 1er septembre. Avant de travailler pour le 143, cet habitant de Reconvilier travaillait pour le 144. La Main Tendue occupe 40 bénévoles, qui préfèrent rester anonymes. Ils reçoivent 15’000 appels par année, en français et en allemand.

Les Valloniers peuvent encore investir dans le solaire

L’association « c’est cui » organise, samedi 19 octobre, une soirée dédiée à l’énergie solaire, à Couvet. Cet événement fait écho au projet de centrale solaire du Centre sportif du Val-de-Travers, dont il reste près de 350 des 900 parts sociales, mises à la disposition des Valloniers. La troisième centrale solaire coopérative du canton de Neuchâtel devrait à terme permettre de couvrir l’équivalent de la consommation annuelle de près de 150 ménages. L’énergie produite alimentera surtout le Centre sportif, et le surplus sera injecté dans le réseau.

Un écosystème miniature, c’est l’aquaponie

Parmi les mouflons corses et les canards muets du zoo du Bois du Petit-Château, on trouve désormais un module d’aquaponie! Il s’agit d’une culture circulaire où des plantations sont cultivées sous serre, au dessus d’un aquarium permettant l’élevage de poissons! Ce projet est l’oeuvre de l’association Local-T, en collaboration avec la HEP-BEJUNE. Cette technique de culture est ancestrale et permet de produire davantage de nourriture sur une surface plus petite, sans engrais et sans pesticides.

L’apiculteur qui avait moins le bourdon que les autres

L’année 2019 a été une année noire pour le miel en Suisse. Les aléas météorologiques et la vermine auront eu raison des abeilles. Mais pour Guillaume Kaufmann, apiculteur amateur à La Chaux-de-Fonds, l’alternance entre les années fastes et les années maigres, c’est le lot des apiculteurs.

L’invitée: Aurélie Gressot de « La Tchaux Verte »

Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds veut construire un parking en lieu et place d’un parc, aux abords du Bois du Petit-Château. Le collectif La Tchaux Verte a lancé une initiative pour s’opposer à ce projet. 5’000 signatures ont été récoltées, c’est 2’000 de plus que nécessaire. Aurélie Gressot, membre de ce collectif, est notre invitée pour en parler.