Canal Alpha

Journal du Lundi 15 juillet 2019


Snifff, c’est la fin du NIFFF

La 19e édition du Neuchâtel International Fantastic Film Festival a pris fin, samedi soir. Après 9 jours de festivités, plus de 150 films projetés et une affluence record de 48’000 festivaliers, soit 4’000 de plus qu’en 2018, sa directrice Anaïs Emery a de quoi être ravie. Le film irlandais « Extra Ordinary » est l’heureux gagnant du fameux Narcisse, prix du meilleur film de la 19e édition.

Un 0-0 encourageant pour Xamax face à Sion, en amical

Pour son dernier match de préparation avant le début de la saison de Super League, Neuchâtel Xamax FCS a décroché un bon match nul 0-0 à Châtel Saint-Denis (FR), face au FC Sion, samedi dernier. Les Xamaxiens ont notamment fait preuve d’une encourageante solidité défensive. Le nouveau coach Joël Magnin s’est dit satisfait de la performance des ses joueurs, et tout particulièrement de la dernière recrue en date: le jeune albanais Taulant Seferi, prêté par Young Boys, et auteur d’un premier match plutôt convaincant.

Les Sangliers renomment les rues de Moutier

Le groupe Sanglier n’a pas apprécié que Moutier se soit dotée d’une Place du 18 juin. Pour le faire savoir, il a volé la plaque commémorative et renommé plusieurs rues de la cité prévôtoise. La place devant l’Hôtel de Ville, par exemple, est devenue « la Place Winnis » en l’honneur du maire Marcel Winistoerfer. Les pro bernois promettent de rendre la plaque quand le vote sera validé.

La place d’armes, carbure depuis 20 ans

La place d’armes de Bure accueille, depuis 20 ans, un autocross sur ses chemins. Si les voitures et la sécurité des pilotes ont beaucoup évolué, l’épreuve reste toujours aussi conviviale. Elle plaît énormément. Ce week-end, plus de 200 pilotes s’y sont affrontés. Si une soixantaine vient de la région. D’autres ont fait un long déplacement depuis la France, l’Allemagne, l’Autriche et même quelques-uns depuis la Belgique.

Série d’été: les coulisses des Médiévales

Pour notre série d’été, nous avons suivi le responsable des constructions des Médiévales de St-Ursanne, Kilian Mey et son équipe. Ils font partie des 600 bénévoles nécessaires au bon fonctionnement de la manifestation qui accueille plus de 50’000 personnes. Il nous a montré le local où le matériel est stocké, le char qui le transporte jusqu’en ville et le montage de la scène principale.

Best of: Les successeurs de Wenger en quête d’étoiles

Jérémy Desbraux et sa fiancée ont repris, en début d’année, le restaurant de Georges Wenger, au Noirmont. Une maison qui a fait la renommée de la gastronomie suisse, et aussi un peu des Franches-Montagnes, au-delà des frontières. Le disciple de Benoît Violier et Franck Giovannini, à l’Hôtel de Ville de Crissier, espère, avec son goût pour les produits simples, locaux et de saison, reconquérir les deux étoiles au Michelin, éteintes avec le départ du célèbre chef, désormais à la retraite. C’est notre rétrospective du jour.

L’invité du journal: Patrick Sauvain, désinfestateur

Courrendlin a été envahi par des chenilles processionnaires. Anecdotique? Surtout pas! Ces petites bêtes, qui n’ont rien à faire là, sont particulièrement dangereuses par leurs poils urticants. Deux enfants ont même été hospitalisés. Patrick Sauvain, chargé de les exterminer, en aussi a fait les frais. Selon lui, la venue de ces nuisibles est due au réchauffement climatique et tout le Jura pourrait en être infesté.