Canal Alpha

Journal du Lundi 15 juin 2020


La traque du virus continue

Trois mois après le début de la crise, la traque du virus continue. De manière « intensive » même selon Claude-François Robert. Face au tableau de bord du Service de la santé publique, le médecin cantonal analyse plusieurs chiffres réjouissants. Ce week-end, deux cas ont été testés positifs.

Les frontières sont rouvertes, on repense aux vacances

Ce matin, les frontières se sont ouvertes avec la France et une partie des pays de l’Union européenne. Et au vu de la régularisation de la situation dans le Vieux Continent, de nombreux Neuchâtelois se remettent à penser à des vacances à l’étranger cet été. L’agence de voyages Croisitour, à La Chaux-de-Fonds, a vu les clients revenir cette dernière semaine pour réserver des vacances à l’Ile d’Elbe ou en Corse, par exemple, et ainsi éviter les hauts-lieux du tourisme de masse.

Les urgences de Sainte-Croix se réorganisent

L’ambulance de Sainte-Croix ne circulera plus la nuit, dès le 1er juillet. L’équipe habituelle sera stationnée à Yverdon. Toutefois, le Balcon du Jura bénéficiera toujours d’un service d’urgence nocturne, grâce à un nouveau véhicule: le Rapid Responder. Damaris Bourgeois, responsable d’exploitation des sites de Sainte-Croix et Saint Loup, explique que cette voiture est équipée pour permettre à un seul ambulancier d’assurer tous les soins nécessaires en attendant l’arrivée de l’ambulance. Philippe Michel, directeur du CSU du Nord Vaudois, a nommé 15 spécialistes.

Monstre chantier à Y-Parc vers une nouvelle dynamique

Après une phase de sommeil jusqu’en 2018, les chantiers se multiplient à Y-Parc, et plusieurs s’achèveront cette année. Il suffit de compter les grues en se promenant avec Juliana Pantet, la directrice, pour se faire une idée de la croissance du parc scientifique et technologique d’Yverdon. De 2’000 emplois actuellement, le parc en compterait le double d’ici fin 2021. Les bâtiments Copernic et EXPLORiT ouvriront leurs portes à la fin de l’année, Incyte dans quelques mois. Le technopole, qui ne s’anime que durant les heures de bureau, vivra sans discontinuer, à travers une multitude de services.

Feu d’artifice du 1er août annulé à la Chaux-de-Fonds

Il n’y aura pas de feu d’artifice à La Chaux de fonds cette année. La ville annule sa célébration de la Fête nationale du 1er août qui se tient traditionnellement le 31 juillet sur le site des Arêtes. Le comité d’organisation n’a pas obtenu l’autorisation du service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) suite à l’interdiction du Conseil Fédéral d’organiser des manifestations de plus de 1000 personnes jusqu’à fin août pour luter contre le coronavirus. Une petite animation de remplacement, sera tout de même organisée pendant la journée du 1er août en ville de la Chaux-de-Fonds.

Le projet définitif de la Traversée de Courroux présenté

Le service cantonal des infrastructures et la commune de Courroux ont présenté cet après-midi, le projet définitif de la traversée du village. Trois zones seront en travaux et dans le centre, un giratoire sera construit, pour fluidifier les 13’000 véhicules, qui empruntent ce tronçon quotidiennement. Le projet est devisé à CHF 5,2 millions, répartis de moitié, entre la commune et le canton. La population devra se prononcer le 12 juillet sur l’octroi d’un crédit de CHF 2,9 millions pour ce projet, dont les premières discussions ont commencé en 1994.

Même en pénurie, les laitiers ne font pas leur beurre

La consommation de Tête de Moine, fromage phare de l’Arc jurassien, a chuté pendant le confinement. Les producteurs de lait de la région on dû baisser de 40% leur production. Ils auraient pu espérer écouler leur stock en produisant du beurre, en pénurie actuellement dans le pays, mais il n’en sera rien. Pour assurer ses stocks, la Suisse est en train d’en importer 1’000 tonnes, depuis les pays européens, alors que le prix du lait, payé par l’industrie aux producteurs, n’augmentera que de manière peu significative.

Les chenilles processionnaires sont de retour

Les chenilles processionnaires ont refait leur apparition, ce printemps, à Courrendlin, après avoir déjà posé le même problème l’an dernier. Plusieurs chênes ont été complètement envahis par les insectes. Et ceux-ci posent un problème de santé publique, car des lotissements se trouvent à proximité. La commune a donc mandaté une entreprise de Genève pour faire « disparaître » toutes les chenilles.

Une 4e usine relais prévue à Porrentruy

Fondée en 1994, Régiotech SA veut soutenir la création et l’installation d’entreprises en Ajoie et en particulier à Porrentruy. La société a déjà construit 3 usines relais, toutes bien occupées. Deux d’entre elles ont été vendues à leurs locataires. Régiotech SA prévoit maintenant de construire une 4e usine relais. La demande de permis vient d’être déposée. Devisé à un peu plus de CHF 3 mio, le bâtiment devrait être prêt dans un peu plus d’une année.

En cuisine pour la nouvelle recette de Courgemétrage!

Le festival du court-métrage neuchâtelois a voulu maintenir sa 8e édition malgré la pandémie. Pour coller aux mesures sanitaires en vigueur, les trente équipes n’ont pu se retrouver sur un seul et même lieu de tournage, comme habituellement. A la place, la consigne était de tourner dans une cuisine. Une contrainte qui pousse les participants à être encore plus créatifs. Nous avons rendu visite à l’équipe du réalisateur vaudruzien Jeremy Rossier, en tournage à Chézard-Saint-Martin.