Canal Alpha

Journal du Lundi 15 mai 2017


Olivier Guéniat a été retrouvé mort à son domicile

Le chef de la police judiciaire neuchâteloise, Olivier Guéniat, a été retrouvé mort à son domicile de Fresens, ce lundi après-midi. Selon la Police neuchâteloise, « tout laisse penser que le défunt a mis fin à ses jours ». Né à Porrentruy, Olivier Guéniat avait 50 ans.

Drame sur un quai de La Neuveville: deux victimes

Un drame est survenu en fin de matinée le long du quai Moeckli à La Neuveville. Deux femmes sont décédées après être tombés dans le lac, et ce, malgré une prise en charge rapide. Une enquête doit établir les circonstances du drame, en examinant notamment les installations électriques du port. Le Care Team du canton de Berne, qui intervient auprès des témoins et du personnel d’intervention était, par ailleurs, présent sur les lieux.

Les Insus, Renaud, Trust vont entonner au « Chant du »

Le Festival du Chant du Gros a présenté aujourd’hui sa programmation. Les Insus (ex-Téléphone), Renaud, Trust Véronique Sanson, Christophe Maé notamment, seront au Noirmont du 7 au 9 septembre prochain.

La Brévine s’unit pour son chauffage et sa fromagerie

Quelque 58 propriétaires de la Brévine se sont unis pour implanter un chauffage à distance, alimentant 85% des habitations du village le plus froid de Suisse. L’installation, inaugurée samedi, remplacera l’équivalent de 350’000 litres de mazout par an. Juste à côté ont été construites la nouvelle fromagerie et sa cave dimensionnée pour 4’200 meules de gruyère AOP. On y produit aussi un fromage inédit, le gélinot des prés, destiné à mieux rémunérer les 26 agriculteurs de la coopérative. L’ensemble des bâtiments a coûté CHF 12 millions et il est recouvert de panneaux solaires.

La Clef des Champs démarre sa saison maraichère

La nouvelle saison maraîchère a commencé pour la coopérative la Clef des Champs à Courgenay. Maintenant qu’elle est propriétaire des 3,5 hectares de terrain qu’elle cultive, elle peut concrétiser plusieurs projets. La Clef souhaite adopter certains principes de permaculture et des techniques culturales de la méthode bio intensive. La coopérative maraîchère, qui fête son 35e anniversaire cette année organise une journée portes ouvertes le 17 juin au jardin.

Le Centre de Jour Sur la Doux à Delémont, inauguré

L’inauguration officielle du Centre de Jour Sur la Doux à Delémont a eu lieu ce matin. Une des hôtes de la structure, Elisabeth Gigon a coupé le ruban en compagnie des autorités cantonales, communales et des représentants de l’Hôpital du Jura. Ce lieu convivial, ouvert depuis octobre 2016, accueille des personnes âgées à la journée, ou la demi-journée, et leur offre le transport, la restauration et des sorties dans la région. La population pourra découvrir le Centre de Jour le samedi 27 mai, lors d’une journée portes ouvertes.

La gauche pour la hausse d’impôts à la Tchaux

Les Verts, le POP et le Parti socialiste de La Chaux-de-Fonds soutiennent la hausse d’impôt de 3 points sur laquelle la population devra se prononcer le 21 mai. Ils estiment que cela évitera une hausse qui pourrait être encore plus importante dans les prochaines années. Les partis de gauche déposeront, par ailleurs, une interpellation urgente au conseil général ce mardi. Ils estiment que la cheffe des finances, Sylvia Morel, communique « de manière laborieuse et contre-productive » dans le cadre de la campagne en faveur du « oui ».

Un musée suisse de la distillation bientôt à Porrentruy

Vendredi après-midi, la première pierre a été posée à Porrentruy dans les fondations du futur site agritouristique « Ô Vergers d’Ajoie – Musée suisse de la distillation », en présence des partenaires du projet et des autorités. Elle marque symboliquement le début des travaux de réalisation. Ce projet de développement régional se monte à CHF 4 millions. Il est soutenu par des donations et des institutions privées et publiques. L’ouverture du musée suisse de la distillation est prévue pour mi-2018.

L’eau de Sceut plus claire, du moins on l’espère

Il y a des légendes persistantes. Non, l’eau de Sceut n’est plus trouble, du moins depuis pas très longtemps. Alors que les habitants de ce petit hameau des Franches-Montagnes se battaient depuis 2014, le commune de Haute-Sorne, qui gère cette partie du réseau, a engagé de gros travaux, plus de CHF 2 mio. Le manque de limpidité de l’eau du robinet est derrière nous, du moins, c’est ce qu’espèrent les habitants, comme Yves Charmillot, et les autorités. Certaines canalisations ont transporté des limons pendant 70 ans, il va falloir les purger.

Les Palafittes, mystères des lacs, tiennent leur guide

Cachés sous la surface du lac, se trouvent les ruines des villages préhistoriques de nos ancêtres. Appelés palafittes, ces vestiges sont maintenant répertoriés dans un guide, édité par la Société d’histoire de l’art en Suisse. Ce livre, verni au Laténium d’Hauterive en présence de son auteur Pierre Corboud, plonge le lecteur dans le monde des palafittes par un historique des découvertes, mais surtout par 20 itinéraires de promenades et de musées en Suisse.

Le 48e Slalom de Bure est contraint d’innover

En raison de l’installation de clôtures autour de la caserne de Bure, la 48e édition du slalom homonyme s’est déroulée sur un tout nouveau tracé d’une longueur de 5’509m, jalonné par 117 portes. Pour Jean Bianchi, président du comité d’organisation, l’un des plus grands défis est de trouver un nombre suffisant de bénévoles pour le bon déroulement de l’événement. Au final, malgré les difficultés d’organisation et la météo capricieuse, la nouvelle formule du Slalom de Bure a passé avec succès son baptême du feu.

Avec ses élèves, Melinda rend hommage à Marcel

C’est une énorme performance que les 350 élèves du Melinda Dance Center ont livré, ce week-end, au Théâtre du Passage de Neuchâtel. Avec « Marvel, hommage à une vie », Melinda Stampfli a voulu célébrer la mémoire de son mentor, le professeur de danse Marcel Veillard, disparu en 1996, à seulement 46 ans. C’est son spectacle le plus personnel. Il met en scène une partie d’échec à l’issue fatale, dont chaque pièce du jeu incarne les émotions fortes véhiculées par la danse.