Canal Alpha

Journal du Lundi 16 avril 2018


L’Arc jurassien doit s’habituer aux agences postales

La stratégie de La Poste de supprimer les offices postaux pour les remplacer par des agences postales se poursuit. Aujourd’hui, les villages de Travers et des Genevez inauguraient la leur, mais pas sans une certaine grogne. Si La Poste assure que les prestations fournies sont les mêmes, à 90%, que dans un office traditionnel, il existe toutefois quelques différences que certains regrettent.

Handicap: le rapport du Conseil d’Etat renvoyé

La déception de Forum Handicap Neuchâtel est aussi partagée par le bureau du Grand Conseil neuchâtelois, qui a jugé insatisfaisant le rapport sur l’égalité des personnes en situation de handicap du Conseil d’Etat. Chez nos confrères d’Arcinfo, il est ainsi expliqué que le document manquerait de précision quant aux modalités de mise en oeuvre et au calendrier. Le bureau l’a donc renvoyé à Alain Ribaux, fait assez rarissime, en attentant une nouvelle mouture au contenu plus substantiel d’ici l’automne.

Ils produisent l’énergie des Franches-Montagnes

C’est fou ce qu’on peut dégager comme énergie quand on est plusieurs. C’est sans doute avec cette idée en tête, qu’une dizaine de Franc-Montagnards a créé une coopérative énergétique. Leur premier projet vient de voir le jour à Montfaucon. Une centrale photovoltaïque produira une partie de l’énergie nécessaire à la STEP de la commune. Mais il n’est pas question, ici, de faire du profit, selon Hanno Schmid, membre de la coopérative. Le but est de faire un geste en faveur des énergies renouvelables. C’est aussi l’avis du président de l’EDFM, Claude Babey.

De bonnes vibrations sur Neuchâtel

Samedi, l’Espace MDC à Neuchâtel accueillait le première édition de Good Vibes. Le but de cet événement était de rendre la connaissance plus divertissante. 300 jeunes adultes et entrepreneurs de 20 à 35 ans ont participé à des conférences, un workshop et ont pu faire des rencontres. Plusieurs créateurs de mode présentaient aussi leurs réalisations.

Une Yverdonnoise à Lausanne pour un film

C’est un regard sans fantasme, ni concession que propose Elise Shubs. Cette Yverdonnoise s’est immergée durant une année dans le monde de la prostitution à Lausanne. Pour son premier film, « Impasse », projeté dimanche à l’Echandole dans le cadre des rendez-vous Cinemundo, elle a recueilli de nombreux témoignages, souvent à visage caché. A l’écart des clichés et des préjugés, elle raconte ainsi l’envers du décor.

En voltige à Bressaucourt, le ciel est un espace délimité

Nous avons rencontré Markus Ruesch, un pilote originaire de Porrentruy. Il participait samedi à Bressaucourt, au Hamilton Trophy. Cette compétition de voltige, en marge du championnat suisse, est un excellent entraînement pour les participants. Des juges regardent les moindres détails des vols, comme le fait que les pilotes ont un espace bien délimité dans le ciel, duquel ils ne doivent pas sortir.

Climbmania ou la jeunesse au top, à Porrentruy

La 1ère manche de la compétition d’escalade romande Climbmania s’est tenue, samedi, à la salle de grimpe de Porrentrruy. Cet événement, qui est aussi une 1ère dans la région, s’inscrit dans le cadre du 100e anniversaire de la section jurassienne du Club alpin suisse. Depuis quelques années, ce sport rencontre un engouement certain, notamment auprès des jeunes. Une trentaine de participants de moins de 16 ans et une vingtaine d’adultes se sont ainsi harnachés en Ajoie.

Se déguiserait-il toute l’année, sauf pour caranaval?

Faire la une d’un journal de carnaval est un honneur rarissime, mais pas forcément envié… Et Benoît Simon-Vermot, le nouveau conseiller communal de Val-de-Travers, s’en étonne encore. L’élu de 37 ans, qualifié de « Lord Dandy » par le Canarvallon semble être tous les jours costumé! S’il reconnaît pouvoir ressembler à quelqu’un d’un autre siècle, ce n’est nullement un déguisement. Le journal satirique hésite entre le look d’un banquier véreux, d’un terrible avocat d’affaires ou d’un colonisateur repenti, en raison de son ancien travail au CICR dans le monde entier.

Le CormoRock a un parfum de Violette

Le groupe de post-metal répondant au doux nom de « Violette » a ouvert la 8e édition du CormoRock, vendredi soir. Créée en 2008 dans une cave, la formation a enchaîné les concerts et un album avant d’être rejointe par le chanteur Dave Brossard, il y a un peu plus d’un an. Violette prévoit un nouvel album courant 2019, de quoi ravir les fans de cet étrange mélange entre mélodies de métal et de rock, et tire parti de cette polyvalence.