Canal Alpha

Journal du Lundi 18 novembre 2019


Vote de Moutier: instructions pour domiciliation fictive

16 instructions ont été ouvertes par le Ministère public du Jura bernois, en lien avec de possibles domiciliations fictives à Moutier, lors du vote communaliste du 18 juin 2017. Ces procédures, toujours en cours, ont été ouvertes suite à la décision de la Préfecture, ainsi que d’autres éléments récoltés ou reçus par le Ministère public. Impossible de dire si elles visent des pro-jurassiens et aussi des pro-bernois. A la suite de son enquête, la Préfète, qui avait eu des soupçons de fraudes électorales, n’avait pas dénoncé les cas au Ministère public.

L’armée prend ses quartiers à l’Hôpital du Jura

Le bataillon hôpital 2, avec ses 2 compagnies, est engagé depuis ce lundi dans le Jura. Une soixantaine de soldats prêtent actuellement main forte au personnel des sites de Delémont et Porrentruy de l’Hôpital du Jura. A Vicques, une compagnie a installé une station de soins improvisée.

Neuchâtel a soutenu 426 projets énergétiques en 2018

L’atmosphère neuchâteloise s’est vu épargner, en 2018, l’émission de 35’000 tonnes de CO2 dans le secteur du logement. C’est le résultat direct des 426 projets soutenus par le Programme Bâtiments, dans lequel le canton et surtout la Confédération ont versé près de CHF 8 millions. Il s’agit principalement de travaux d’isolation thermique et du remplacement de chauffages à mazout ou à gaz par des installations d’énergie renouvelable. La future loi cantonale sur l’énergie, actuellement en discussion au Grand Conseil, devrait permettre d’accélérer cette transition.

Les bains d’Yverdon sont prêts pour l’agrandissement

Construits en 1977, rénovés en 2002, puis rachetés en 2015 par le groupe BOAS, les bains thermaux d’Yverdon attendent avec impatience d’être entièrement rénovés. Après plusieurs reports, les travaux devraient finalement débuter au printemps 2020. Avec un budget total de CHF 32 mio, ce ne sera pas juste un ravalement de façade.Par exemple, le bâtiment principal du centre thermal sera entièrement détruit. L’accès aux bains sera tout de même garanti pendant la durée des travaux.

Des antispécistes veillent la future viande aux abattoirs

Tôt ce matin, une vingtaine d’activistes du mouvement Neuchâtel Animal Save est venue, pour la deuxième fois, « soutenir les animaux » à leur arrivée à l’abattoir des Ponts-de-Martel. La presse avait été conviée à y assister. Après négociation avec les chauffeurs, et en échange d’un café et de biscuits, ils ont obtenu quelques minutes pour faire leurs adieux aux bêtes afin de les accompagner dans leurs derniers instants de vie. Cette action s’est déroulée pacifiquement et dans le silence. Roxane Steiner, activiste, nous a explique le sens de cette action.

Au fait, on ne savait pas tout sur la votation à St-Blaise

Les habitants de Saint-Blaise doivent s’exprimer, ce dimanche 24 novembre, sur le référendum portant sur un crédit complémentaire pour des travaux au centre du village. Ce matin, le Conseil communal nous a présenté un nouvel argument pour convaincre ses administrés à voter oui. L’exécutif estime que la commune risque de perdre une subvention cantonale de CHF 188’000. Selon lui, cette somme doit permettre d’amortir une partie du surcoût justement combattu par le référendum. Les référendaires, eux, se disent surpris du timing choisi par le Conseil communal.

La Sorne bientôt libérée de quelques piliers

Les travaux de Delémont Marée Basse continuent. Le projet doit protéger la ville contre les crues de la Sorne. Sur le secteur « Centre aval », entre le pont de l’avenue de la Gare et la passerelle de l’Ecluse, ils touchent même à leur fin. Aujourd’hui, des poutres de métal sont arrivées par les airs, au-dessus des toits, avant d’être posées pour remplacer les piliers verticaux de l’ancien commerce Voegele, qui seront enlevés prochainement.

Un petit pont entièrement refait à Bonfol

A Bonfol, le pont de la rue de La Grenière devait être changé. Sa structure porteuse était dans un état de détérioration très avancé. La sécurité du trafic routier n’étant plus assurée, le pont a totalement été démonté, et ce matin, un nouveau tablier préfabriqué en béton, de 50 tonnes, a été installé.

La Trinquette, récemment toquée, attire d’autres clients

La Trinquette a fait son entrée dans le Gault&Millau cette année, pour le canton de Neuchâtel, aux côtés du restaurant La Croisette au Locle. Clin d’oeil de l’histoire, c’est justement à La Croisette que le patron de La Trinquette, Lianel Mercier, a réalisé son apprentissage. Située au port de Bevaix, La Trinquette a vu affluer, depuis un mois, des clients de toute la Suisse romande, curieux de découvrir l’endroit.

Les Bleuets se préparent à rencontrer les Rougets

Demain, au stade de la Maladière, à Neuchâtel, l’équipe de Suisse M21 affrontera la France, pour les qualifications de l’Euro 2021. À ce jour, les Bleuets mènent avec un but d’avance. Le capitaine et milieu de terrain Jeff Reine-Adélaïde, et l’entraîneur Sylvain Ripoll, étaient présents, cet après-midi, à l’Hôtel BeauLac à Neuchâtel. Ils nous parlent de leurs ambitions, à 24 heures de la rencontre.

Une vidéo 360° gagne le Grand Prix Culturel Migros

Le Grand Prix Culturel Migros 2019 a été décerné aux artistes neuchâtelois du collectif_fact. Il s’agit d’une vidéo 360° filmée dans le Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel. Les platiciens vidéastes Annelore Schneider et Claude Piguet ont reçu CHF 50’000 de la Société coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg pour réaliser cette vidéo dont la voix sera celle de l’automate de « la Musicienne », l’un des trois automates Jaquet-Droz exposés au musée. Le collectif_fact travaille actuellement sur le projet. La visite à 360° sera ouverte au public dès 2022.

Un robot remplace une petite fille à l’école

Quel enfant n’a jamais rêvé de suivre l’école depuis la maison? Pour Elea, c’est la seule solution. Il y a un an, les parents de cette petite jurassienne ont découvert qu’elle avait une tumeur au cerveau. Après une opération très lourde, Elea va aujourd’hui beaucoup mieux. Elle vient de terminer ses séances de chimiothérapie. Mais son système immunitaire est tellement faible, qu’elle ne peut pas toujours aller à l’école, au contact des autres enfants. Alors c’est NAO, un petit robot, mis à disposition par la Fondation Planètes Enfants Malades qui est son avatar en classe.