Canal Alpha

Journal du Lundi 19 juin 2017


18 juin 2017: du Jura à Moutier, une journée rattachante

La journée promettait d’être historique, elle l’a été, à n’en pas douter. Après une longue campagne, et un dépouillement tout aussi interminable, les Prévôtois ont décidé que leur ville devait rejoindre le canton du Jura, dès le 1er janvier 2021. Nous vous avons fait vivre cette attente, en direct sur Canal Alpha, sous la chaleur et la moiteur. Alors que ce vote devrait clore la question jurassienne, l’émotion, était encore vive dans les deux camps.

A Moutier, la réponse à la question, fêtée dans la rue

C’est par les médias que le gouvernement jurassien a appris le résultat du vote communaliste. A Moutier, la ville est prise d’assaut par des béliers en liesse… La cité prévôtoise a vécu une soirée historique. Marcel Winistoerfer confie, en larmes, avoir eu une pensée pour son papa et « la grande famille jurassienne ». Du côté de l’UDC, Patrick Tobler verse lui aussi une larme, mais une larme de tristesse.

La Grande Béroche, beaucoup de PLR, moins de Bevaix

Les 1ères élections de la commune fusionnée de La Grande Béroche, qui réunira, au 1er janvier, six communes du district de Boudry, ont donné une large majorité au PLR, avec 19 sièges au législatif sur 41. Le PS, 10 sièges, les Verts, 5, et l’Entente, 7, complètent le tableau. A noter, parmi ces élus, que l’ancienne commune de Bevaix se retrouve peu représentée, au contraire de celle de Montalchez.

Festi’neuch, encore une édition réussie, une de plus

Plus de 41’000 personnes se sont massées durant 4 jours sous le soleil des Jeunes-Rives, pour assister aux 50 concerts de la 17e édition de Festi’neuch, qui s’est terminée ce dimanche, avec Hugues Aufray, 87 ans, comme tête d’affiche. En ce qui concerne le bilan des organisateurs, Prophets of Rage a véritablement conquis le public, avec « un des meilleurs concerts de l’histoire du festival ». Petit bémol, l’équilibre financier n’est tout juste pas atteint. Mais cette 17e édition est considérée comme réussie. Le prochain Festi’neuch aura lieu du 14 au 17 juin 2018.

Son nom est Marley, et il ne porte pas de bob

C’était une ambiance cool, détendue et playa, samedi en fin de journée, à Festi’neuch. Junior Tshaka, qu’on ne vous présente plus, a chauffé la salle, avant la venue de Damian Marley, le fils de Bob, évidemment! Mais le 11e Marley est né seulement trois ans avant la mort de son père. Il l’a très peu connu, mais est très fier de ce qu’a accompli son paternel.

Et maintenant… la Fête de la musique, bien sûr!

Festi’neuch vient de se terminer, mais la musique garde toute sa place dans le centre-ville de Neuchâtel: les 23 et 24 juin, c’est la Fête de la musique! Des artistes internationaux, mais surtout régionaux, se produiront, tout au long du week-end, sur les différentes scènes. Pour Léa Rovero, la programmatrice, la musique neuchâteloise est très diversifiée et saura ravir tous les goûts. La Fête de la Musique c’est aussi dans le Jura, le 21 juin à Tramelan et le 22 à Porrentruy. Tous les détails se trouvent sur le site internet www.fdlm.ch.

La 20e Fête de l’absinthe n’a pas séduit les distillateurs

Une dizaine de distillateurs avaient l’habitude de participer à la Fête de l’absinthe, à Boveresse. Pour la 20e édition, samedi, ils n’étaient que cinq. Et, pour trois d’entre eux, les ventes n’ont pas été exceptionnelles. La faute au déménagement de la manifestation. Habituellement organisée dans la rue, la fête a été déplacée sur le terrain de foot, cette année, pour se conformer à la législation interdisant de vendre ou de faire déguster des spiritueux dans la rue. Contactés par téléphone, les organisateurs, eux, estiment que la fête a été belle, et la fréquentation satisfaisante.

3e Fête cantonale jurassienne de gymnastique réussie

Elle a failli ne pas se concrétiser, et pourtant, la 3e édition de la Fête cantonale jurassienne de gymnastique présente un bilan très positif. Durant les deux jours de compétitions à Alle, c’est un un demi-millier d’athlètes qui se sont affrontés, en individuel ou en équipe. Et c’est par ailleurs la société locale, la FSG Alle, qui a assuré l’organisation de l’événement. Son président, Patrick Girardin, nous explique qu’aucune autre société de gymnastique jurassienne ne s’était proposée pour organiser la manifestation.

Une oeuvre d’art pour imaginer le futur de Tramelan

Une structure géante a été installée au milieu de Tramelan pour susciter la réflexion de sa population, qui est invitée à imaginer l’avenir du village. Oeuvre d’art et outil de réflexion à la fois, cette installation se veut être une métaphore de la localité, et a été réalisée par trois artistes, dont le sculpteur Jean-Pierre Gerber. Elle restera en place jusqu’à la fin de l’été, à la Grand-Rue. La municipalité concrétise ainsi son projet « Osons Tramelan ».