Canal Alpha

Journal du Lundi 20 août 2018


Kofi Annan, Nobel et docteur honoris causa de l’UniNE

L’Université de Neuchâtel est en deuil. En effet, avec l’annonce de la mort de Kofi Annan à l’âge de 80 ans samedi, l’institution a perdu l’un de ses plus illustres Docteurs honoris causa. L’ex-secrétaire général de l’ONU et prix Nobel de la paix 2001 avait été nommé, à Neuchâtel, en 2008.

Avec René Le Coultre, un siècle d’horlogerie nous salue

René Le Coultre, petit-fils du cofondateur de Jaeger-LeCoultre et parmi les ingénieurs inventeurs de la montre-bracelet à quartz en 1967, est décédé, samedi, trois semaines après son 100e anniversaire. Ce Neuchâtelois avait été directeur de la recherche et du développement chez Rolex, puis fondateur et directeur du Centre électronique horloger de Neuchâtel, devenu, en 1984, le CSEM.

Pas de faux dans les titres pour Olivier Arni

Le faux dans les titres n’est pas retenu à l’encontre d’Olivier Arni. Le conseiller communal socialiste neuchâtelois avait été contraint à la démission en septembre 2017, mais, selon la RTS, qui s’est procuré l’ordonnance de classement, le procureur général du canton de Neuchâtel Pierre Aubert l’a blanchi. L’augmentation de salaire, rétroactive sur deux ans, qu’il avait accordé au directeur de la LNM, reste valable indépendamment de la date inscrite sur le document.

Des enfants de réfugiés retrouvent les bancs d’école

Ce lundi, c’est la rentrée des classes. Et c’est plein d’enthousiasme que 13 enfants de réfugiés, âgés de 5 à 9 ans, ont retrouvé les bancs d’école au Collège Cap-Martin, à La Chaux-de-Fonds. La priorité pour eux est d’apprendre le français, et certains n’ont jamais été scolarisés. Ils sont originaires de Géorgie, du Pakistan, de Syrie, d’Irak ou encore d’Erythrée. Cette année, une trentaine d’élèves sera répartie en deux classes d’accueil.

École doctorale et internationale au Swiss Energypark

La semaine passée, 24 doctorants provenant de 12 pays ont participé à la première Summer PhD School Mont-Soleil. Cette école doctorale, orchestrée par la Société Mont-Soleil et des institutions académiques, proposait un stage de formation sur les énergies renouvelables. Les centrales solaire, éolienne et hydraulique du Swiss Energypark, qui s’étend de St-Imier au Noirmont, offrent une palette inédite de solutions durables. Cette expérience a permis aux futurs professionnels de sortir du cadre théorique, et de confronter leurs connaissances.

La Grande Béroche a une nouvelle identité visuelle

Le Conseil communal de la Grande Béroche a mené une opération « secrète » de communication depuis le début de l’été. Il a tagué et affiché le logo de sa nouvelle identité visuelle dans les quatre coins des six villages récemment fusionnés. Ce n’est qu’aujourd’hui que le Conseil met fin au mystère. Ce nouveau logo ne remplacera pas les armoiries qui seront toujours utilisées à des fins institutionnelles. En revanche, il encourage les citoyens, sociétés et associations locales à se réunir autour de cette nouvelle identité.

Vent et soleil dans les voiles du Graitricks de Moutier

Le 7e Graitricks a offert les meilleures conditions possibles à 600 vols libres au-dessus de Moutier. Le festival n’a pas toujours eu autant de chance avec le temps, qui était parfait, ce week-end, pour faire la promotion des écoles de parapente de la région.

Le Ballet de l’Ambre prépare une fête et son avenir

Joëlle Prince a fondé le Ballet de l’Ambre il y a 30 ans. À la fin du mois, les 80 élèves de son atelier de danse et les 18 danseurs de la troupe présenteront « Cendrillon » et « Scars » pour une série de 6 représentations. Cet anniversaire et ce spectacle marqueront aussi un tournant pour le Ballet de l’Ambre. Sans arrêter, Joëlle Prince pense à gentiment donner les clés de la troupe à la relève.

Week-end rock, entre BeRock et Rock Altitude

Certains soirs, ce n’est vraiment pas facile de choisir ce qu’on va écouter. Les amateurs de rock avaient l’embarras du choix, ce week-end, avec deux festivals dédiés au genre à moins de 20 kilomètres de distance à vol d’oiseau. Entre le BeRock à Saint-Aubin et le Rock Altitude au Locle, nous vous proposons un petit tour d’horizon d’une fin de semaine Rock & Roll. En bonus, le groupe français Hyphen-Hyphen a bien voulu nous dire ce qu’il pense du public suisse.

Y’a yourte pour les Estivales musicales!

C’est un condensé! Dès vendredi, les Estivales musicales ne s’étaleront plus sur trois semaines, mais neuf jours, avec toujours autant de rendez-vous entre Court et Tramelan. Le festival de musique et littérature s’aventure aussi en terre inconnue: il a planté une yourte mongole à 1’200 mètres d’altitude, au Pré Richard. Après 13 éditions, il fallait imaginer quelque chose d’atypique, justifie Thierry Ravassard, le directeur artistique. Le concert poétique « Mozart et la pluie », avec l’acteur français Robin Renucci, sera le point d’orgue de la manifestation.

Un soleil généreux fait battre le coeur du Buskers

Accompagnée d’un soleil radieux, la 29e édition du Buskers Festival a attiré la foule dans les rues du centre ville de Neuchâtel. Nombreux ont assisté aux représentations des 80 artistes présents. Cette bonne affluence devrait permettre de faire, une fois n’est pas coutume, un léger bénéfice. Cela compensera les CHF 7’000 ponctionnés l’année dernière dans la réserve de l’assurance pluie. Le reste sera investi dans l’organisation de la 30e édition, qui regroupera les meilleurs troupes ayant déjà joué aux Buskers.

On a croisé le fer à la 2e édition du Swiss Blades

Le Landeron a été le rendez-vous des amateurs d’armes historiques ce week-end. Pour la deuxième fois, le Swiss Blades a organisé des ateliers d’arts martiaux historiques européens (AMHE). Cette année, les participants ont pu manier l’épée longue, lors d’un tournoi dimanche. Anne-Caroline Le Coultre, co-fondatrice de l’Association Médiévale Romande, explique le travail de recherche historique que comprend ce type de combat.