Canal Alpha

Journal du Lundi 20 janvier 2020


Y a-t-il un opérateur dans la tour de contrôle?

Après le départ de deux collaborateurs, l’aéroport régional des Eplatures est en manque de contrôleurs aériens. Le conseil d’administration ARESA doit donc se réorganiser et annonce de possibles changements, notamment des horaires d’ouverture. Le bâtiment principal va, par ailleurs, être complètement rénové pour un montant de CHF 1 mio.

Les syndicats se lèvent pour tenter de sauver le CEFNA

Le syndicat des services publics neuchâtelois et le syndicat autonome des enseignants neuchâtelois ont dénoncé, ce lundi, la fin des activités, en décembre 2020, du Centre de formation pour adultes (CEFNA) décidée en novembre dernier par le Conseil d’Etat. Ils demandent notamment que le secteur des compétences de base, à savoir les formations pour les migrants ou les chômeurs, soit réintégré dans les écoles professionnelles comme c’était avant la création du CEFNA.

Y aura-t-il accord sur le budget de La Grande Béroche?

La Grande Béroche vit sans budget depuis le début de l’année. L’entrée en matière pour le voter avait été refusée par lors du Conseil général du 16 décembre. Le PLR avait mis son veto sur l’introduction de l’impôt foncier. La commission des finances et le Conseil communal ont donc planché sur un nouveau projet de budget. Il prévoit l’introduction d’un impôt foncier permettant de réduire le déficit de CHF 417’500. Le million restant serait comblé par une ponction dans la réserve de politique conjoncturelle pour atteindre l’équilibre. Les élus se retrouveront le 27 janvier pour le valider.

Du baby-sitting pour ne pas être à Court de citoyens

Les assemblées municipales n’attirent souvent pas les foules. Les citoyens rechignent à y participer. Et pour les parents, il y a en plus la contrainte de faire garder leurs jeunes enfants. Court semble avoir trouvé la parade. La commune du Jura bernois propose de rembourser les frais de baby-sitting lors de ces soirées politiques. Elle a inscrit un montant de CHF 4’500 dans son budget 2020. Les autorités sauront en juin, lors de leur prochaine assemblée municipale, si le projet plaît à leur concitoyens.

Le chevalier Biver rejoint le chevalier Mille

Après Richard Mille, c’est au tour de Jean-Claude Biver (Luxembourgeois d’origine) d’être décoré de la Légion d’honneur. Il a reçu sa médaille à Berne mercredi dernier. En 45 ans de carrière, il a travaillé successivement chez Audemars Piguet, Blancpain, Swatch Group et Hublot. Il a ensuite dirigé le Pôle Horlogerie du groupe LVMH, avant de reprendre la direction de Tag Heuer et Zenith. La République Française a souhaité récompenser « l’engagement, l’audace et la passion de l’homme qui a contribué a rapprocher la France et la Suisse par le biais de l’industrie horlogère ».

Le Colisée a besoin de sous pour ne pas finir en vestige

Le cinéma Colisée de Couvet souhaite s’offrir une nouvelle jeunesse. Pour se faire, l’association qui gère l’établissement a besoin de CHF 600’000. Elle a donc démarré une campagne « J’aime mon cinéma », une récolte de fonds qui vise les cinéphiles et les habitants du Val-de-Travers. Depuis novembre, 350 personnes ont déjà souscrit une carte de soutien à CHF 80.

Les espaces alternatifs rassemblés dans un docu

Alternasuisse est un documentaire réalisé par Kevin Rumley et Karen Cooper. Ils ont visité dix espaces culturels alternatifs à travers la Suisse francophone, pour encourager l’accès à l’art tout en se différenciant de la culture traditionnelle. Les premières prises de vue ont commencé il y a 7 ans. Dans la région, ils ont filmé à La Chaux-de-Fonds, Moutier et Neuchâtel. Le documentaire sera diffusé vendredi à Couvet, puis à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et dans le Jura.

L’invité: Kevin Rumley, réalisateur d’AlternaSuisse

Kevin Rumley est l’un des deux réalisateurs du documentaire AlternaSuisse. Sur notre plateau, il nous explique les difficultés qu’il a eu, notamment, pour financer son film. Il nous surtout des particularités de cette culture alternative, fortement ancrée dans l’Arc jurassien.