Canal Alpha

Journal du Lundi 25 mars 2019


Arnaud, une vie fauchée aux Emibois

Arnaud avait 21 ans, il traversait, avec sa copine, à un passage pour piétons. Il y a perdu la vie, le 12 novembre 2016, fauché par un conducteur ivre, dans ce qui ressemble à une course-poursuite entre deux conducteurs. Le procès des deux automobilistes se tenait aujourd’hui à Porrentruy. La procureure Frédérique Comte a requis 6 ans et demi d’emprisonnement pour le premier prévenu, 4 ans pour le second.

Les polices s’unissent contre la cybercriminalité

Si la criminalité est globalement en baisse dans toute la Suisse (-13% à Neuchâtel et -10% dans le Jura, autant de chiffres communiqués ce lundi), les cas d’infractions contre l’intégrité sexuelle sont en hausse. Selon Damien Rérat, commandant de la Police jurassienne, cela traduirait surtout une hausse des dénonciations, rendues plus faciles dans le canton. Par ailleurs, la cybercriminalité est aussi en nette augmentation. Les polices cantonales ont d’ailleurs décidé d’unir leurs forces pour la combattre avec, notamment, un centre de compétence intercantonal.

Affaire de la Navigation: Jean-Jacques Wenger acquitté

C’est la fin de deux ans de calvaire pour Jean-Jacques Wenger. L’ancien directeur de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et de Morat a été acquitté, lundi matin, par le Tribunal du Littoral et du Val-de-Travers. Il était accusé d’utilisation frauduleuse d’un ordinateur et de gestion déloyale pour des faits remontant à 2009. A cette époque, le prévenu s’était octroyé lui-même des avances de primes de CHF 10’000 et 6’000, qui devaient normalement être attribuées par le président de la LNM.

Le Parlement européen des jeunes était à Neuchâtel

Le Lycée Denis de Rougemont accueillait samedi une session régionale du Parlement européen des jeunes. Pendant trois jours, une soixantaine de jeunes suisse âgés de 15 à 20 ans ont participé à ce premier rassemblement du genre à Neuchâtel. Ils étaient encadrés par une trentaine d’organisateurs de toute l’Europe. Plus qu’une organisation strictement européenne au sens institutionnel, elle permet surtout aux jeunes de développer certaines compétences, comme apprendre à débattre et à coopérer, malgré la barrière de la langue.

Parking d’Yverdon: l’opposition impossible?

Alain Doll fait partie du comité référendaire contre le Parking de la Place d’Armes d’Yverdon. La semaine passé, il a déposé son dossier par courrier électronique, en respectant la marche à suivre du site internet du canton de Vaud. Or, les règles ont été modifiées le jour-même de sa tentative. Désormais, le lancement d’un référendum doit se faire par courrier postal. Aujourd’hui, l’opposition reste donc en suspens. La Municipalité devra trancher, mercredi, sur sa recevabilité. En cas de non entrée en matière, les dépositaires feront recours.

Baselworld ’19: quand un sous-traitant crée sa marque

Cette année, notre série spéciale Baselworld s’intéresse aux directeurs des marques indépendantes de la région, et à ce qu’ils mettent de personnel dans les montres produites chez nous. Aujourd’hui, nous rencontrons la famille Akcaglar, père et fils, qui a créé la marque Akor, au Locle, à la fin de l’année passé. L’idée: mettre tout le savoir de l’un dans une montre imaginée par l’autre, pour conquérir, avec du Swiss Made, leur pays d’origine.

On a les plus belles vaches, et pis c’est tout!

L’Arc jurassien Expo a accueilli 190 vaches laitières, samedi à Saignelégier. Devant un public de connaisseurs, les juges indépendants ont désigné les plus belles d’entre elles. Pascal Henchoz relève que les pis, leur fond de commerce, ont une importance particulière. La championne suprême s’appelle Tiguan et a été élevée aux Pommerats par Roger Frossard. Même si le prix est plus symbolique que financier, les vainqueurs sont réellement fiers de leurs bêtes. En effet, comme le relève le Maire des Breuleux, Renaud Baume, la manifestation est réputée loin à la ronde.

L’État de Neuchâtel au chevet des acteurs de la culture

130 artistes ont répondu à l’invitation du Conseil d’État neuchâtelois, samedi à La Chaux-de-Fonds. L’exécutif souhaite les associer aux réflexions qu’il mène dans le cadre de la révision de la Loi sur l’encouragement des activités culturelles. Les artistes en ont profité pour présenter leurs doléances. Ils ont débattus de cinq thèmes principaux, dont le statut d’artiste professionnel et la manière d’assurer leur prévoyance sociale. De plus, la Fédération neuchâteloise des actrices et acteurs culturels a demandé que l’État consacre 1% de son budget à la culture.

De l’absinthe, en veux-tu en voilà !

La 3e édition de l’Absinthe Week s’est terminée sur une explosion de papilles avec le Repas des Grands Chefs. Ce dimanche, quatre chefs étoilés ont imaginé un repas gastronomique autour de la fée verte au Restaurant de l’hôtel des Six-Communes à Môtiers. Au menu: Saint-Jacques marinées aux saveurs du Val-de-Travers, magnum de foie gras à l’absinthe, bar de ligne et sa sauce à l’absinthe, filet mignon de veau cuit dans un bouillon japonais … à l’absinthe bien sûr ! De quoi mettre l’eau à la bouche des 90 convives. Par contre il fallait y mettre le prix: 195 francs.

Pas de boogie-woogie qu’il disait, sauf à La Neuveville!

Le premier festival de boogie-woogie, organisé ce week-end à La Neuveville, a fait salle comble. Daniel Breitenstein a réussi son pari de mettre une ambiance entraînante et détendue dans le café-théâtre de la Tour de Rive. Ce lieu a été un temple, mais les organisateurs n’ont visiblement pas retenu les paroles d’Eddy Mitchell et ils ont bien fait. Le public a adoré et tous les éléments sont donc réunis pour qu’une deuxième édition voit le jour.