Canal Alpha

Journal du Lundi 25 septembre 2017


La réforme des retraites ne s’appellera plus 2020

Les Suisses ont dit non à la réforme de l’AVS mais pas les Jurassiens ni les Neuchâtelois. Une maigre consolation pour le conseiller national Jean-Paul Gschwind qui préconise une nouvelle solution rapidement. Mais pour Marianne Ebel qui représente les femmes opposées à PV2020, l’urgence est surtout de prendre en compte le travail non rémunéré et l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes. Autre objet fédéral, l’inscription de la sécurité alimentaire dans la Constitution a été acceptée à une très large majorité.

Les Neuchâtelois pas prêts à investir dans le NHOJ

Une nouvelle fois, les Neuchâtelois ont dit « non » à un projet d’envergure défendu par leurs autorités, Conseil d’Etat et Grand conseil réunis. Après l’hôpital, le Nouvel hôtel judiciaire, prévu à La Chaux-de-Fonds, s’est vu opposer une fin de non recevoir par 59% des votants. Dans le détail, la polarisation du canton entre deux blocs Haut/Bas se manifeste sans ambiguïté. Alors que les finances du canton sont exsangues, l’explication la plus plausible de cet échec semble être le coût du projet, devisé à plus de CHF 48 millions, selon l’opposant Marc Zürcher, membre du Comité référendaire.

Oui à la circonscription unique, « oui fiscal » pour le Haut

Le Conseil d’Etat neuchâtelois avait tout de même deux raisons de satisfaction, hier. La circonscription électorale unique est acceptée par près de 58% des votants. Un pas en avant salué par son président, Laurent Favre, parlant de canton pionnier. Seul le district du Locle a dit non  » à 51%. Le report de l’harmonisation de l’impôt des frontaliers ne passe lui que d’un cheveu, à 400 voix près. Un ballon d’oxygène pour les communes frontalières des Montagnes. Mais les résultats montrent encore une fois un canton coupé en deux, avec une forte opposition du Littoral et du Val-de-Ruz.

Un corso fleuri digne des « ceps péchés capitaux »

Dimanche après-midi, le corso fleuri de la 92e édition de la Fête des vendanges a attiré près de 30’000 personnes. Plus de 55 chars, fanfares et guggenmusik ont défilé avec pour thème « Les ceps péchés capitaux ». Le public a notamment pu admirer une belle arche de Noé tout en dégustant un verre de vin distribué par les vignerons de la région. La fête a réuni près de 340’000 personnes sur l’ensemble du week-end. D’un point de vue sécuritaire, la Police neuchâteloise parle d’un bilan global positif. Une rixe entre deux fêtards aurait tout de même envoyé l’un d’eux aux urgences à Berne.

Ils marchent en mémoire de Jules, poignardé à mort

Plusieurs associations, représentant la communauté africaine, ont marché dans le silence, samedi au Val-de-Ruz, pour rendre hommage à Jules, demandeur d’asile congolais assassiné par un autre requérant à Fontainemelon, le 12 septembre dernier. Cette « marche de la fraternité », a permis aux participants de réclamer des mesures à l’État de Neuchâtel pour qu’un tel drame ne puisse plus se reproduire.

Procès Chagaev: on a fait l’appel, il n’est pas revenu

L’épilogue de l’affaire Chagaev est proche. Le procès en appel de celui que l’on surnomme aussi le fossoyeur tchétchène a eu lieu ce matin à Neuchâtel, une nouvelle fois sans le principal intéressé. Il avait été condamné en décembre 2016 à trois ans de prison dont la moitié ferme, pour gestion fautive et déloyale, détournement de l’impôt à la source, tentative d’escroquerie et faux dans les titres. Il a laissé une ardoise de près de 20 millions lors de la faillite de Neuchâtel Xamax. Ce matin, son avocat a plaidé l’acquittement. Le verdict tombera mardi matin à 11h.

Véhicule en feu sur l’A5 entre Monruz et Marin

Ce lundi midi, un incident est survenu sur l’autoroute A5, entre Monruz et Marin en direction de Bienne: un pneu a explosé sur un véhicule, occasionnant un incendie. Les pompiers ont pu rapidement maîtriser le sinistre, qui n’a fait aucun blessé. Les deux jonctions ont dû être fermées à la circulation pendant que les autorités évacuaient le véhicule.

Fusion du Haut-Vallon: un projet avec un trou dedans

L’union fera sans doute la force du Haut-Vallon, mais il faudra faire sans Villeret et La Ferrière. Hier, les habitants de ces deux communes sur les sept qui envisageaient une fusion, ont refusé de rejoindre le projet. Le Maire de Villeret accuse le coup et démissionne de la présidence du comité de pilotage. St-Imier, Courtelary, Cormoret, Renan et Sonvilier vont poursuivre le processus avant de soumettre la fusion au peuple, sans doute en 2020 ou 2021.

Une bonne cuvée pour la brocante du Landeron

Ce week-end, c’était la 44e édition de la Brocante du Landeron. La plus grande en plein air de Suisse. Un bon nombre d’objets anciens y ont été présentés. Les organisateurs estiment que la fréquentation a été bonne avec plus de 50’000 visiteurs sur 3 jours. En parallèle, la Bourse aux jouets située dans la salle du château a aussi rassemblé un grand nombre de passionnés. La prochaine Brocante est déjà agendée, elle se déroulera du 28 au 30 septembre 2018.

J’y étais, patois?

La fête romande et internationale des patoisants s’est déroulée ce week-end à Yverdon. Plusieurs activités étaient proposées: danse, cuisine et apprentissage de la langue dans une salle de classe comme en 1807. D’ailleurs le patois avait été interdit à l’école, dans les églises et les lieux publics par un décret du 1er Conseil vaudois. Cette fête a lieu tous les 4 ans.

Ana Moura, immense vedette du fado à la Tchaux

La populaire chanteuse de fado Ana Moura a ouvert la saison du Théâtre… Populaire Romand à La Chaux-de-Fonds, à guichet fermé, dans la continuité de la programmation « Olà Portugal ». C’est principalement la communauté portugaise qui a rempli la salle de L’Heure Bleue vendredi soir. La particularité de cette artiste est de proposer un fado modernisé. Elle demande à des compositeurs qui, normalement, n’écrivent pas de fado d’écrire pour elle, et y intègre des sonorités spécifiques. Avec un côté « rock », elle accepte volontiers que l’on dise d’elle qu’elle est « la Amy Winehouse portugaise ».