Canal Alpha

Journal du Lundi 27 novembre 2017


Le NON l’emporte: la CCT Santé 21 va perdurer

Le camp du 2xNON l’a emporté ce dimanche dans le canton de Neuchâtel. Avec un refus de plus 75% dans les urnes, les 36 communes du canton de Neuchâtel ont toutes rejeté la proposition de scission de la CCT de la santé, une pour le personnel soignant et une pour le personnel non soignant. L’actuel CCT sera donc maintenue. Les opposants, représentés par la gauche et les syndicats, se félicitent d’avoir mené une bonne campagne, et d’ainsi limiter les incertitudes liées aux prochaines réformes hospitalières. 30% des citoyens se sont prononcés sur cet objet de votation.

Mairie de Tavannes, le PLR confirme sa poussée

Un PLR Fabien Vorpe a été élu maire de Tavannes ce dimanche. Le parti libéral radical confirme ainsi sa poussée dans le Jura bernois. Le candidat, conseiller municipal PSA Marcel Wüthrich échoue. Selon le maire UDC sortant Pierre-André Geiser qui soutenait le candidat PLR, le parti autonomiste peut avoir fait fuir un certain électorat, réfractaire à la Question jurassienne. Le PSA admet réfléchir à changer de nom, ou s’associer avec le PSJB.

Crémines fait capoter la fusion du Cornet!

Le projet de la fusion du Cornet ne va pas se conrétiser. Les habitants de Crémines l’ont refusé ce week-end, à 54,1 % (133 voix contre 113). Les trois autres villages, Corcelles, Eschert et Grandval l’ont, elles, accepté. Mais pour que la fusion se concrétise, il fallait que les 4 communes votent oui. Le taux de participation s’est élevé à environ 60% dans chaque commune.

La scierie de Saint-Aubin a eu chaud

Un incendie s’est déclaré, samedi après-midi, dans la scierie Burgat SA de Saint-Aubin. Rapidement dépêchés sur place, les pompiers ont pu maîtriser le sinistre. Une partie de la toiture a été endommagée, mais le feu a pu être contenu à l’installation de chauffage. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’incendie.

Le harcèlement de rue abordé… en pleine rue justement

Pour le 4e et dernier « samedi sans bus », la place Pury et la rue du Seyon ont accueilli des animations liées au thème du harcèlement de rue. La Ville de Neuchâtel avait prévu plusieurs activités pour aborder cette thématique. Fabienne Finat, responsable des médiateurs urbains de la Ville, explique son rôle dans l’espace public. Une troupe théâtrale a également mis en scène des situations de harcèlement et le public pouvait intervenir et changer le déroulement de l’action. Cette manifestation a aussi été organisée pour donner des solutions aux acteurs et aux témoins de ces scènes.

J’ai sacrifié mon beau sapin pour le Noël de St-Imier

A St-Imier, on va chercher le sapin de Nöel qui trône à la Place du Marché, chez des particuliers. Et cette année, c’est la famille Kämpf de Villeret, qui a accepté de céder le sapin qui ornait son jardin, pour la bonne cause. Ainsi, les propriétaires espèrent honneur leur commune voisine, et offrir une belle fin à le beau sapin.

Le jour où ma fresque s’est envolée…

La célèbre fresque de la montgolfière du peintre Carolus, à la rue du Crêt 5, à la Chaux-de-Fonds, s’est envolée ou plutôt a disparu sous deux couches de peinture lors de rénovations. L’artiste n’a pas été mis au courant et a trouvé ce geste irrespectueux. La disparition de cette fresque qui allait avoir 25 ans, a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux.

Course des pavés, 23 éditions, et toujours un succès

Il y a ceux qui connaissent La Course des Pavés pour le trail, d’autres pour l’événement familial de l’après-midi dans les rues de La Neuveville. Samedi, malgré la météo, le public a répondu présent. L’événement, en près d’un quart de siècle s’est installé dans la tradition. C’est aussi, souvent, la toute première compétition pour les jeunes Neuvevillois, selon Virginie Ducrot Geinoz, responsable presse du rendez-vous.

Des « réfugiés libertaires » pour sauver La Tuile

La Tuile, petit journal satirique jurassien, peine à s’en sortir financièrement. Pierre-André Marchand, le rédacteur, a été condamné à payer un total de CHF 66’000 pour injure et diffamation. Ces amendes pourraient signifier la fin du mensuel. Michel Bühler a eu l’idée d’organiser une soirée de soutien à Porrentruy. Elle a eu lieu vendredi soir à la Galerie du Sauvage. Chanteurs et humoristes se sont succédés sur scène. Mais aucun des politiciens, souvent maltraités par le journal, n’avait fait le déplacement.

Evolo’Jazz veut faire connaître les artistes du cru

Si l’événement Evolo’Jazz fait d’abord penser à la célébration de la musique, les organisateurs tiennent à mettre en avant les créations d’artistes locaux. Ils n’ont pas dérogé à cette règle ce week-end, lors de la 2e édition à Evologia. Musique, photographie, peinture, artisanat, étaient représentés à la Grange aux concerts. Une philosophie qui a trouvé son public, puisque sur les deux soirées la manifestation a rassemblé plus de 600 personnes dans une salle dont la capacité totale est de 320 places.