Canal Alpha

Journal du Lundi 29 février 2016


Doris, les jolis coeurs de Mobilité 2030 volent vers vous

Des sourires très vite, un soulagement évident: la classe politique neuchâteloise a célébré, hier, le soutien, à 84%, apporté par la population cantonale au plan Mobilité 2030. Jacques-André Maire, co-président du comité de soutien, enregistre le score « soviétique » qu’il espérait, Monika Maire-Hefti, présidente du Conseil d’Etat, évoque la page Transrun 2012 « qui se tourne », et Laurent Favre, ministre en charge du développement territorial et de l’environnement, souligne une unité qui donne des raisons d’espérer. L’Arc jurassien a par ailleurs approuvé le doublement du Gothard.

Le renvoi facilité des criminels étrangers coince partout

Le peuple a clairement refusé le projet de mise en oeuvre du renvoi des criminels étrangers, à 58,9%. Rarement une initiative aura provoqué une telle mobilisation des citoyens suisses, battant des records de participation depuis 20 ans. Le Conseiller national PLR neuchâtelois Philippe Bauer souligne que la loi adoptée par les chambres fédérales est rigoureuse et bien pensée, à l’inverse de la proposition de l’UDC. Pour son collègue agrarien, Raymond Clottu, les 41,1% de OUI démontrent qu’il y a bien un malaise dans la société, dont les juges doivent tenir compte.

Fiscalité et mariage ne font toujours pas bon ménage

L’initiative populaire « Pour le couple et la famille » a tenu en haleine la population, hier. Acceptée par 16,5 cantons, dont le Jura et Neuchâtel, l’initiative proposant de dépénaliser fiscalement les couples mariés a été rejetée par 50,8% des votants. Si certains déplorent cette inégalité de traitement, qui perdure depuis 1983, le camp des opposants à l’initiative s’est réjoui que la définition du mariage reste à réinventer.

Autonomisation de l’OVJ, un « non » massif

Hier, les Jurassiens se sont prononcés très majoritairement contre l’autonimisation de l’Office cantonal des véhicules. Près de 65% s’y sont opposés. Dans un communiqué, le gouvernement, qui était favorable à la réforme, prend acte. Le ministre, David Eray, voit là un attachement des Jurassiens à leur administration. L’Etat va devoir investir CHF 600’000 pour rendre plus efficace l’OVJ, sans quoi le canton tomberait sous le coup d’une ordonnance fédérale, qui l’obligerait à libéraliser le secteur en 2017.

Un oui qui coule de source à Courroux et Haute-Sorne

Les deux communes votaient ce dimanche sur des questions liées à l’eau. Les habitants de Courroux ont accepté à 83,5% la première étape du plan de sécurisation de la Scheulte et de la Birse contre les crues, en disant « oui » au crédit d’aménagement de 7 millions de francs. Les citoyens de Haute-Sorne ont validé le projet d’alimentation en eau potable du hameau de Sceut, devisé 2,1 millions de francs.

Carton plein pour le PLR à la Municipalité d’Yverdon

Ce premier tour des élections communales fera date, à Yverdon-les-Bains. Les quatre candidats de la majorité PLR sortante, Jean-Daniel Carrard, Valérie Jaggi Wepf, Gloria Capt et Marc-André Burkhard, ont été réélus à la Municipalité. C’est un sérieux revers pour le PS, qui s’était fixé la reconquête comme objectif. Le candidat de l’UDC, Pascal Gafner, réalise le cinquième score. La gauche entend désormais lui faire barrage, et tentera de conserver ses trois sièges, sur les sept de l’exécutif. Le 2nd tour aura lieu le 20 mars.

Election complémentaire au Conseil-exécutif bernois

Il faudra attendre le 3 avril pour savoir qui, de l’UDC Pierre-Alain Schnegg ou du PS Roberto Bernasconi, succédera à Philippe Perrenoud au Conseil d’Etat bernois. Aucun des trois candidats n’a obtenu la majorité absolue lors de l’élection complémentaire d’hier. Pierre-Alain Schnegg et Roberto Bernasconi sont au coude à coude, alors que le PEV Patrick Gsteiger, distancé, a préféré se retirer de la course aujourd’hui.

Tornos et Le Pantographe, ce n’est pas fini!

Dans le précécdent épisode, Le Pantographe devait avoir évacué l’ancienne usine Junker au 29 février 2016. Nous sommes le 29 février, et le centre culturel alternatif est toujours là. Le « Panto » demande à présent à Tornos, propriétaire des lieux, deux ans de sursis. Ce week-end, ce dernier a coupé la poire en 4, et proposé une échéance à fin septembre 2016, ce qu’ont refusé les administrateurs du Pantographe. La suite au prochain épisode.

La Baroche a sa crèche, et le maire en est ému

La commune de La Baroche dispose depuis aujourd’hui d’une crèche toute neuve. C’est une première pour les villages d’Asule, Charmoille, Fregiécourt, Miécourt et Pleujouse. En 2012, un premier projet avait capoté, mais le maire, Jean-Pierre Gindrat, s’est battu pour remettre l’ouvrage sur le métier, et, aujourd’hui, il est ému.

Une gentille manif’ contre les fermetures postales

120 personnes ont marché de Serrières au centre-ville, pour manifester contre la fermeture des postes de quatre quartiers de Neuchâtel. A travers cette action, les manifestants ont démontré la distance qui les sépare du bâtiment restant. Olivier Forel, membre des comités citoyens pour la défense des offices postaux, invoque ainsi l’ordonnance sur la Poste. Sur place, la population a dressé des pancartes et fait signer des pétitions, mais toujours dans la bonne humeur. Selon Jean-François Donzé, secrétaire régional de Syndicom, cette démonstration fera réagir le géant jaune.