Canal Alpha

Journal du Lundi 30 juillet 2018


Xamax tient tête au géant bâlois

Quel monde, samedi, devant La Maladière pour le retour à domicile de Xamax en Super League! Le match s’est joué à guichets fermés devant 12’000 spectateurs, debout pour un hommage à son historique et regretté président, Gilbert Facchinetti. Malgré de nombreuses tentatives, les « rouge et noir » ne parviennent pas à prendre l’avantage contre le FC Bâle en première période. A la 64e minute, le Bâlois Noah Okafor trompe le gardien xamaxien. Et il faudra attendre la 85e pour que Nuzzolo réussise à égaliser. Ce match nul a presque une saveur de victoire…

Le Swatch Group met la pression sur Baselworld

La NZZ annonçait hier que Swatch Group souhaitait quitter Baselworld. Un coup dur pour le salon horloger qui a déjà perdu la moitié de ses exposants en 2017. Le départ des 18 marques du groupe biennois de Baselworld pourrait mettre en péril la survie du salon.

L’initiative contre les juges étrangers alarme l’économie

Une centaine de personnalités romandes, du monde politique et économique, ont signé une tribune conjointe dans Le Matin Dimanche, mettant en garde contre l’initiative UDC du 25 novembre dite « des juges étrangers », qui risquerait de mettre à mal les 600 accords internationaux sur lesquels repose la prospérité de la Suisse. Pierre Castella, administrateur de Dixi au Locle nous confie ses appréhensions.

De généreux motards en piste contre la tétraplégie

Tétraplégique depuis un accident, Benoît Thévenaz organisait, dimanche à Bullet, sa 8e Charity race, destinée à lever jusqu’à CHF 100’000 de dons pour lui permettre de suivre un traitement en Thaïlande. De grands champions du motocross se sont alignés, comme le Français Christophe Pourcel, qui a été temporairement paralysé des jambes en 2007 ou encore Jason Clermont, champion suisse de MX1 en 2017. Grâce aux dons, Benoit avait pu l’an passé s’entraîner dans cinq centres de rééducation aux Etats-Unis, et se tenir debout.

Tous les yeux rivés sur la Lune rousse, et sur Mars

Ils étaient nombreux, vendredi dernier, à s’être rendus sur les hauteurs du Mont-Crosin pour observer l’éclipse de Lune la plus longue du siècle, sur invitation de la Société d’astronomie les pléiades de Saint-Imier. Durant plus d’une heure, la pleine lune était dans l’ombre de la terre. Pour les spécialistes, le principal intérêt du phénomène est davantage esthétique qu’astronomique, nous explique Michel Quinquis, l’un des organisateurs. La proximité de Mars avec notre planète a donné à cette nuit d’observation un caractère encore un peu plus unique.

Ils sont les guides de votre été: René Leuenberger

Enfant de Corcelles, dans le Jura bernois, René Leuenberger s’est depuis toujours passionné pour le martinet de ce village. Depuis qu’il est à la retraite, il y accueille des groupes et les guide à travers le musée et la taillanderie, bénévolement. Ce qui lui plaît particulièrement, c’est l’ingéniosité déployée par ces artisans du XVIIIe siècle. A travers les visites, il tente de partager sa passion et, pourquoi pas, se trouver un successeur en créant des vocations.

L’invité du journal: Yves Houriet

Le directeur de la société du funiculaire St-Imier – Mont-Soleil, Yves Houriet, nous reçoit à Mont-Soleil. Le restaurant Le Manoir, propriété de la société, vient de changer de gérant et plusieurs projets sont en cours. Un parcours panoramique à 15 mètres du sol, perché dans les arbres, est notamment dans les plans d’Yves Houriet.