Canal Alpha

Journal du Lundi 30 juin 2014


Quelle ligne ferroviaire pour un avenir transfrontalier?

Les autorités cantonales neuchâteloises, et régionales de Franche-Comté, en France voisine, ont promis des améliorations dans les liaisons ferroviaires transfrontalières. Mais avant, il faudra régler quelques problèmes typiquement helvétiques posés par l’Office fédéral des transports. Ce qui a le don d’agacer le vice-président du Conseil régional de Franche-Comté, Alain Fousseret. Notre conseiller d’Etat de l’économie, Jean-Nat Karakash, espère, lui, une dérogation fédérale jusqu’en 2017 pour entrevoir des améliorations plus conséquentes.

Douanes: ce qui change pour vous, dès demain!

Dès demain, il sera plus simple de dédouaner ses articles, et donc plus rapide de passer la frontière. Une nouvelle réglementation suisse régira la taxation des marchandises. Les Suisses pourront rapporter plus de vin et de tabac, mais moins de viande, comme l’explique Gérard Terrier, le chef du Service trafic touristique pour la région Jura-Neuchâtel. A terme, il sera même possible de déclarer ses marchandises et de payer les taxes par voie électronique, sans devoir ensuite s’arrêter à la douane.

La formation continue reste une affaire interjurassienne

Le Jura et le Jura bernois ont décidé de renforcer leurs collaborations autour de la formation continue suite, à une proposition de l’Assemblée interjurassienne. Pour ce faire, quatre institutions, AvenirFormation, le Ceff, le CIP et l’Université populaire jurassienne, ont donc signé une charte. Elle s’avère bénéfique aux deux gouvernements et aux institutions concernées.

Le citoyen modèle est à la mode, à Neuchâtel aussi

Après les Verts Libéraux, c’est au tour de la Ville de Neuchâtel de récompenser ses citoyens modèles. Un reconnaissance aux héros du quotidien, en somme. Ce prix sera décerné chaque année, une première en Suisse. Explications de Sylvain Ghirardi, chef du Service de l’intégration et des infrastructures culturelles de la Ville de Neuchâtel.

La tranquillité de Corcelles traverse les siècles

La Grand-Rue de Corcelles, aujourd’hui, a comme point commun avec la Grand-Rue du passé, une absence de trafic. L’allée centrale du village a été rénovée. Une exposition de photographies fête la fin de ces travaux. 120 tirages sont à voir jusqu’à mercredi, à la galerie Arcane.

Une armée de bénévoles pour un slowUp réussi

12’000 adeptes de la mobilité douce ont arpenté les routes jurassiennes, hier, lors du slowUp. Mais pour mettre en place une telle manifestation, il faut de nombreux bénévoles, comme Stéphane Eschmann ou Claude Borer, supervisés par des policiers, dont David Pascarella. Ils sont surtout là pour diriger les véhicules, qui doivent emprunter des déviations, ce qu’ils n’acceptent pas toujours avec le sourire.

Festival de l’Ultracourt: 10 ans de graines de stars

380 spectateurs ont assisté à la projection des 32 meilleures réalisations ultracourtes de l’année, dans la magnifique salle communale de Tavannes. Onze prix ont été décernés par le jury. La palme revient à des élèves de 9e année du collège de Delémont, pour leur film d’animation « Larva ». Le festival fêtait, cette année, ces noces d’étain. Dix ans que le co-fondateur du festival, Cyril Jean-Bourquin, y voit défiler des graines de réalisateurs.

Une fête de village… en ville

La cour du Château de Delémont a pris des airs de fête du village ce week-end. Quinze associations et sociétés de la capitale jurassienne en ont profité pour mieux se faire connaître du public. Cette manifestation a été organisée conjointement par l’Union Instrumentale de Delémont et le SAS, et notamment Lionel Gafner. Plusieurs concerts se sont enchaînés toute la soirée de samedi. L’objectif était de recréer une ambiance conviviale, de quartier.

Le coup du sombrero des supporters « Oranje »

Le club hollandais de Neuchâtel s’est mélangé aux Mexicains, hier soir, pour célébrer la victoire de son équipe nationale en 1/8 de finale de la Coupe du monde. La bonne humeura renvoyé la rivalité au vestiaire. Oranges et verts ont fait la fête, au Desperados, à Neuchâtel. Explications de Chris Teschner.

Un condor des Andes fait son nid dans le Jura

La fondation Arche de Noé, à Vicques, accueille désormais un nouveau pensionnaire, un condor des Andes. A l’inverse des animaux empaillés coutumiers des lieux, le rapace est encore bien vivant, et a bon appétit. Il n’existe que deux autres condors en captivité en Suisse. L’introduire dans le Val Terbi répond au souhait du taxidermiste, Christian Schneiter.