Canal Alpha

Journal du Lundi 31 août 2015


Didier Cuche, condamné par les médias, avant le juge!

Didier Cuche a commis un accident de circulation le 21 juin 2014. Il n’a pas tout fait juste, après avoir heurté deux bornes, mais assure qu’il n’a pas cherché à se dérober. Son avocat, Me Dimitri Gianoli, estime que son intention de joindre la police, sans succès, est une preuve suffisante. Mais avant que le juge ne puisse se prononcer, les médias instantanés avaient déjà fait circuler la rumeur selon laquelle l’ancien champion de ski alpin était en état d’ébriété. Ce week-end, Didier Cuche avait l’impression de « vivre un mauvais film ».

PurLac hélas encore surpris par la masse de déchets

De retour au Quai Osterwald quatre ans après, les plongeurs de PurLac ont eu la désagréable surprise d’y repêcher l’équivalent de deux bennes de déchets, samedi, des pneus et deux vélos, du matériel de chantier, une plaque minéralogique et un vieux canon de fusil, sans compter les centaines de bouteilles et canettes. L’action de nettoyage a également été soutenue sur la rive cette année. En matière de prévention, il y a encore du chemin…

Une plaque en l’honneur d’Albert Gobat, Prix Nobel

Le Conseil municipal de Tramelan a convié, samedi, la population à l’inauguration d’une plaque commémorative en l’honneur d’Albert Gobat, Prix Nobel de la paix en 1902. Mise en place sur une pierre, en face de la cure Protestante, où Albert Gobat est né, elle est accompagnée de six stèles de la paix installées sur le Chemin Devant-Ville.

Nouveaux projets pour le Réseau santé-social

Le comité stratégique du Réseau Santé-Social Jura bernois a présenté, jeudi, à Tavannes, six projets élaborés afin d’améliorer les interactions entre les acteurs de la santé et du social, mais aussi avec la population. Ces projets touchent différentes thématiques, réparties en groupes de travail. Il est fort possible que le réseau puisse bénéficier d’un financement de 400 mille francs de la part du Canton.

On a transpiré à grosses gouttes à Couvet

Samedi, plus de septante personnes ont transpiré à Couvet. Les 2 Heures Solidaires ont remis le couvert en organisant une course, dans la forêt de la Piste Vita. Les bénéfices de l’événement iront à deux associations: Akwaaba Esaase et Nantibatingou.

Le collège du Pâquier a soufflé ses 150 bougies

Le village vaudruzien a célébré le siècle et demi de ce qu’on appelait, en 1865, une « maison d’éducation ». Plus qu’une école, c’est le principal lieu de vie du Pâquier, souligne Florence Ducommun, de l’association villageoise. Les élèves d’hier sont revenus sur les traces de leurs premières années. On y a, par exemple, croisé Marc Monnier, le « doyen des anciens », âgé de 94 ans, qui n’a pas toujours été des plus assidus. Pas plus que Benjamin Cuche et son frère Alexandre Cuche, chargés d’amuser la galerie avec leurs souvenirs…

Cette mousse qui vient de chez nous

Le Festival ArtiBières à posé sa tente, ce week-end, sur la Place du Port à Neuchâtel. Son but, faire déguster 16 bières artisanales différentes au public. Certaines nous viennent du Jura, de la région des Trois-Lacs ou de Fribourg. Sur la carte vous pouviez retrouver l’Indian Pale Ale et la Fraîcheur, elles sont brassées par Mike Vermeulen, à Sainte-Croix.

Haut les mains, bas les masques

Quartier Général, à La Chaux-de-Fonds, revient avec une nouvelle expo, dans les anciens abattoirs de la ville. L’association a convié des artistes suisses, français, australiens ou américains pour « Haut les masques! ». Masques que l’on porte en société, masques de rituel, ou masques bestial, le choix est vaste. L’exposition est à découvrir jusqu’au 6 décembre.

A Yverdon, le Petit Globe se mue en Club Paradis

Après un été de silence, le théâtre élisabéthain du Parc des Rives, à Yverdon, s’est réveillé pour trois jours de concerts, histoire de présenter au public la nouvelle formule qui l’animera, dès juin 2016. Le programme du Club Paradis, composé par le duo Emmanuelle Antille et Fabrice Bernard, proposera de la musique, mais aussi de l’image et des performances. Samedi soir, ce sont, entre autres, les Belges de Girls In Hawaii qui ont rempli la salle de 200 places.

Et la reine est… Yasmina Assal

Samedi soir, strass et paillettes ont envahi le Temple du Bas à Neuchâtel. Le jury s’est accordé sur Yasmina Assal pour représenter Neuchâtel et sa Fête des vendanges 2015. Cette miss de 25 ans n’avait jamais participé à un concours de beauté, et elle n’a même pas pleuré à l’annonce du résultat!