Canal Alpha

Journal du Lundi 6 janvier 2020


A Bassecourt, les établissement publics sont « maudits »

Pour la troisième fois en moins de deux ans, un établissement public de Bassecourt a été la proie des flammes. Après la tribune du stade de football et la porte de l’école primaire, un pavillon annexe de l’école secondaire a été l’objet d’un incendie dans la nuit de samedi à dimanche. Ce lundi matin, les élèves n’avaient pas cours pour permettre la remise en état des salles de classe. Mais deux d’entre elles seront inutilisables de longs mois, ce qui nécessitera une réorganisation.

La discrimination sur l’orientation sexuelle en votation

Le code pénal actuel protège les citoyens des discriminations liées à la race, l’ethnie ou la religion. Le 9 février prochain, nous voterons pour ajouter l’orientation sexuelle à cette liste. Les chambres fédérales ont approuvé ce texte, mais il est combattu par l’UDC et l’UDF. Walter Willener, président de la section neuchâteloise de l’UDC, estime que la loi actuelle protège déjà suffisamment tous les citoyens. Pauline Schneider, vice-présidente de la Jeunesse socialiste suisse, n’est pas de cet avis. Selon elle, cette catégorie de population, souvent opprimée, doit être légalement défendue.

Repas à domicile nourrit les Prévôtois depuis 40 ans

Il y a 40 ans, l’idée d’un Service des Repas à domicile voyait le jour à Moutier. L’association est privée de subventions depuis 2013 et ne parvient plus à trouver l’équilibre financier. Elle survit grâce à un grand legs et divers dons. La nouvelle présidente, Sivia Rudin, compte tenter de lui donner un nouveau souffle et trouver des nouveaux bénéficiaires, pour passer de 60 à 80 repas confectionnés par jour.

Décès de l’homme de radio Philippe Zumbrunn

Nous avons appris le décès de l’homme de radio Philippe Zumbrunn, à l’âge de 88 ans, survenu hier à Neuchâtel. Personnage haut en couleur, il a d’abord été importateur de matériel haute-fidélité, avant de rejoindre la Radio suisse romande, puis RTN, assez rapidement après la fondation de l’antenne, en 1984. Il avait ensuite fondé Radio Framboise, en 1989, à Yverdon. Grand passionné et collectionneur de jazz, il animait sur internet Radio-Jazz International, depuis 20 ans, chez lui, à Bôle. Ils possédait aussi une grande collection d’appareils photo, dont il rêvait de faire un musée.

Richard Mille s’enrichit d’une légion d’honneur

L’horloger de luxe français Richard Mille a reçu la plus haute distinction honorifique en France. Le co-fondateur de la marque éponyme a été élevé au titre de chevalier de la légion d’honneur par le président Emmanuel Macron. Il est félicité notamment pour avoir amené le savoir-faire français en matière d’horlogerie française aux plus hauts sommets mondiaux. Fait cocasse, la marque indépendante, créée en 2001, fabrique la totalité de ses montres aux Breuleux, dans les Franches-Montagnes, depuis 2007.

La machine à faire fondre la neige a bien existé!

Si vous êtes féru d’anecdotes régionales, le Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds propose des visites guidées gratuites tous les premiers dimanches du mois. La dernière avait pour thème: les hivers d’autrefois. Les visiteurs ont pu découvrir comment les Chaux-de-Fonniers ont dompté la rigueur du climat.

Retour de la glace à la patinoire de Tramelan

Après 12 jours sans glace, la patinoire des Lovières, à Tramelan devrait retrouver son état normal cette nuit. La Zurich Arena avait dû être fermée au public à Noël, suite à une panne de moteur. La facture a par contre de quoi refroidir: entre CHF 50’000 et CHF 80’000, selon André Ducommun, conseiller municipal en charge des bâtiments publics. C’est lui qui a d’ailleurs passé Noël à chercher un réparateur pour remettre à neuf sa machine, vieille de 35 ans.

Le choix « finale » du HCA

Ce lundi soir, le HCA buche sur la billetterie de la finale de la Coupe Suisse que les Ajoulots joueront contre Davos, le 2 février, à Lausanne. Le pré-réservations devraient être possibles à partir de demain. Mais avant d’atterrir sur les bords du Léman, à la Vaudoise Aréna, la rencontre a du faire un long chemin. Pour nous, le président du club, Patrick Hauert, a décidé de revenir sur ce choix.

Nourrir les oiseaux c’est bien, correctement c’est mieux

L’hiver s’est installé. Il est habituel de donner à manger aux oiseaux. Mais tous les aliments ne sont pas bons. Les préparations, telles que les boules à suspendre, sont saturées en graisses et ont une incidence sur leur reproduction. Il vaut mieux privilégier les graines, les noix ou les fruits comme les pommes, sans oublier de leur donner de l’eau, surtout en période de grands froids.