Canal Alpha

Journal du Mardi 15 septembre 2020


Vaud durcit ses mesures de lutte contre la pandémie

Vaud durcit le ton face au coronavirus. La progression de l’épidémie inquiète à nouveau sérieusement les autorités cantonales. Elles ont décidé de fermer les boîtes de nuit et d’interdire les manifestations privées de plus de 100 personnes. Le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics fermés, comme les cinémas ou les musées, mais aussi dans le cadre privé dès que 50 personnes au moins sont rassemblées. Dans les cantons de Neuchâtel et du Jura, c’est le statu quo. Pas de renforcement des mesures sanitaires, pour l’instant.

Delémont veut plus de migrants

La ville de Delémont est prête à accueillir les migrants du camp de Moria, sur l’île de Lesbos, ravagé par deux incendies. La Ville vient d’interpeller la Confédération. Sur place 12’700 personnes se retrouvent sans abri, dont 4’000 enfants. Comme d’autres villes, en Suisse, la capitale jurassienne déclare vouloir les accueillir, ainsi que leur famille, selon ses disponibilités.

Le bus sera gratuit à Neuchâtel pour certains aînés

Ce n’est pas encore Paris ou Martigny où les transports publics sont gratuits pour les plus de 65 ans, mais Neuchâtel s’en approche. Hier soir, le Conseil général a décidé de les rendre gratuits pour les aînés en situation de précarité. Une décision qui vise à rompre l’isolement, selon les porteurs de la motion.

Plusieurs collections en péril au Musée d’histoire naturelle

Le lundi soir, le conseil général de Neuchâtel a approuvé un crédit de CHF 5,4 millions pour la création d’un centre de préservation des collections et oeuvres d’art. Une nécessité selon la conservatrice du Musée d’histoire naturelle où, outre la dégradation de certains spécimens, certains bocaux présentent un risque d’incendie. Ce centre, situé rue Tivoli, sera opérationnel en 2023.

René Prêtre distingué par le Canton du Jura

Ce matin à Porrentruy, le Canton du Jura a remis, en présence de tout le Gouvernement, le prix des arts, des lettres et des sciences, comme il le fait à la fin de chaque législature. Il récompense une personnalité, qui a contribué au rayonnement du Jura. Le choix s’est porté sur le Boncourtois, René Prêtre, professeur à l’Université de Lausanne et chef de chirurgie cardiaque au CHUV.

289 pierres plus tard, l’Hôtel des Postes est restauré

Il aura fallu un peu plus de 18 mois pour redonner à l’Hôtel des Postes de Neuchâtel son éclat d’antan. Les travaux de restauration du bâtiment qui touchent à leur fin, a mobilisé une quarantaine de personnes. 289 pierres ont dû être retaillées ou remplacées, ce qui représente près de 28 tonnes de roches. Nous sommes allés rendre visite aux tailleurs de pierre qui donnent leurs ultimes coups de burins. Le bâtiment étant protégé, le projet de Poste Immobilier qui a coûté près de 2.5 mio s’est fait en collaboration avec l’Office cantonal du patrimoine et de l’archéologie.

L’appel de La Cantine rejetée par la Cour civile

La Cantine doit quitter ses locaux du site des Rondez, à Delémont, propriété de l’entreprise VonRoll. Aujourd’hui, la Cour civile a rejeté l’appel du centre socioculturel autogéré. En 2018, la société avait résilié le bail avant le terme pour violations contractuelles mais le centre avait saisi la justice. Les membres de La Cantine ont 30 jours pour porter l’affaire au Tribunal fédéral qui pourrait lui accorder l’effet suspensif le temps de la procédure.

La CHIARDE revient, avec les « niou » technologies

La revue delémontaine 2020 remonte sur scène, juste avant les élections cantonales. Après 3 ans sans spectacle satirique, la CHIARDE, la Confrérie honorifique inhérente à la revue delémontaine épisodique se produira 3 fois en octobre, contre 6 représentations habituellement. La cinquantaine de musiciens, chanteurs et acteurs proposera une comédie musicale sur le thème des « niou » technologies.

L’invité: Luc Schindelholz lance « La Torche Solidaire »

Dès demain va commencer l’installation de l’exposition « La Torche Solidaire », dans le cadre des 20 ans de l’Espace des Solidarités à Neuchâtel. Cette exposition est réalisée par une équipe de dessinateurs de presse de la région, et démarrera vendredi. On accueille pour en parler, Luc Schindelholz, fondateur de La Torche 2.0. Cette exposition intervient dans un contexte très particulier, en période de crise sanitaire évidemment, mais aussi en plein procès des attentats contre « Charlie Hebdo » à Paris.